Partagez
Aller en bas
avatar
Mathu
Administrateur
Administrateur
PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Gran Turismo Sport, Dirt Rally, Project Cars, Drive Club, TTR, Trackmania Turbo
Jeux PS3 : GT5 Prologue, GT5, GT6, F1 2010, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 49039
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 132
Localisation : Fukushima
https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Re: Pneus Pirelli

le Mer 14 Juin - 17:34
Ok Smile

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 267 courses : 140 victoires / 86x 2eme / 25x 3eme / 251 podiums / 10x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 128 qualifications : 61 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6
Like a Star @ heaven Finaliste GT Academy 2013, Team "l'équipe".

avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Pneus Pirelli

le Mer 14 Juin - 17:44
j'avais lu rapidement et j'avais lu 'répartition' .. c'est juste en lisant la réponse de Mathu que j'ai vu la 'faute' !!!

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Pneus Pirelli

le Ven 16 Juin - 16:08
source Motorsport.com du 16/06/2017

Pirelli : Vettel n'a pas pu tirer profit des tests de 2016



Alors qu'une partie des observateurs se questionne sur l'importance des nombreux essais effectués par Sebastian Vettel avec Pirelli l'an passé, pour développer les pneus 2017, le manufacturier assure que l'Allemand n'a pas pu en bénéficier.

Déjà l'an passé, avait été pointé du doigt le fait que Vettel était, de loin, le titulaire de 2016 à s'être le plus impliqué dans les tests pneumatiques visant à donner à Pirelli les armes pour développer correctement des gommes pour la saison actuelle, au regard des changements réglementaires importants attendus.

D'aucuns ont même laissé entendre que la réalisation de ces essais a pu donner un avantage significatif au quadruple Champion du monde (et donc à la Scuderia Ferrari) en ce qu'il aurait influencé la direction prise par la firme de Milan, mais aussi en ce qu'il aurait accumulé de l'expérience qui lui servirait désormais.

Cependant, cela tend à faire oublier plusieurs paramètres importants : tout d'abord que ces tests ont été réalisés avec des monoplaces 2015 modifiées, donc pas les F1 version 2017, mais aussi que les équipes et les pilotes ne savaient pas ce qu'ils testaient.

Paul Hembery, responsable Pirelli interrogé par Formula1.com à ce sujet, a tout d'abord tenu à saluer le travail de Vettel : "Oui, Sebastian a fait beaucoup de tests. C’était très intense et il nous a donné beaucoup de retours. Nous le remercions pour cela. C’est ce que nous voulions : les top pilotes qui nous donnent de bons retours."

Cependant, il assure que les bénéfices réels de ces tests ne sont sans doute pas aussi importants que ce qui est parfois évoqué : "Mais, parce qu’il ne savait pas vraiment ce qu’il testait – il testait à l’aveugle –, ça a pu l’aider psychologiquement, mais je doute que ça l’ait aidé en pratique."

Malgré tout, une chose est certaine sur ce premier tiers de saison : la Scuderia dispose d'une SF70H qui semble très bien gérer les gommes en course et ce dans toutes les conditions et sur tous les types de tracés. Ce n'est pas le cas de Mercedes qui, bien que possédant une W08 paraissant globalement plus véloce (cinq poles sur sept Grands Prix), souffre particulièrement sur quelques pistes.

"En fait, le problème de Mercedes est un peu lié à certains circuits : à Barcelone, ça allait, et à Silverstone et Spa, ça ira aussi. Ce sont les circuits à faible adhérence où ils ont le plus de problèmes, mais je suis sûr qu’ils vont résoudre les problèmes au fil de la saison", conclut Hembery.

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Pneus Pirelli

le Mer 26 Juil - 19:51
source Motorsport.com du 21/07/2017

Pirelli offre peu de réponses sur la crevaison de Vettel à Silverstone



Le manufacturier italien a rendu les premières conclusions de son enquête sur les défaillances pneumatiques du Grand Prix de Grande-Bretagne 2017 de F1, sans toutefois apporter beaucoup d'éléments de réponse.

Dans un communiqué court publié ce vendredi, Pirelli a indiqué avoir "conclu l'enquête sur le pneu tendre endommagé de Sebastian Vettel à Silverstone", l'Allemand ayant perdu un podium qui lui tendait les bras suite à cet incident dans l'avant-dernier tour du GP.

Cependant, confirmant la thèse avancée dès dimanche soir, la firme de Milan ne donne que peu d'indices sur les causes de ce problème. "Comme cela est apparu clairement depuis dimanche après-midi, une investigation complète a désormais confirmé que la cause originelle de la défaillance était une crevaison lente. Le retour au stand qui a suivi sur un pneu sous-gonflé et ensuite à plat a conduit à la défaillance finale."

Au sujet du problème rencontré par l'autre Ferrari, de Kimi Räikkönen, quelques instants avant celui de Vettel, Pirelli va poursuivre ses recherches car son pneu endommagé "montre moins de preuves de ce qui s'est passé". Les résultats de cette enquête menée dans les laboratoires et les installations de tests de Pirelli devraient être donnés dans quelques jours.



Dernière édition par guy3865 le Mer 26 Juil - 19:55, édité 1 fois

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Pneus Pirelli

le Mer 26 Juil - 19:53
source Motorsport.com du 26/07/2017

Pirelli : Räikkönen sans doute victime d'un "corps extérieur"



Pirelli a dévoilé les conclusions de son enquête approfondie sur le problème pneumatique qui a touché Kimi Räikkönen lors du Grand Prix de Grande-Bretagne 2017 de F1.

Après avoir fourni des explications relativement peu détaillées concernant la crevaison de Sebastian Vettel, intervenue un tour après les problèmes du Finlandais, le manufacturier italien a expliqué que la défaillance sur la Ferrari #7 était liée à des "dégâts spécifiques" constatés "à deux endroits sur la ceinture, à la limite de l'épaule intérieure".

Pirelli explique que de tels dommages n'ont pas été observés ailleurs sur le pneu et que la structure et la ceinture du pneu n'ont montré aucun signe de fatigue.

"La possible cause initiale de ce dégât cadre avec un contact avec un corps extérieur, qui a conduit à une séparation partielle de la ceinture et de la carcasse dans les deux zones affectées", peut-on lire dans le communiqué publié ce mercredi soir. "À l'un de ces deux endroits [...] une partie de la bande de roulement s'est détachée."

Puis la firme de Milan d'ajouter que ces problèmes n'ont pas "compromis la structure du pneu", expliquant que Räikkönen avait pu regagner son stand de façon sûre avec un pneu "gonflé".

"Un certain nombre de tests détaillés ont été menés, destructeurs et non destructeurs, sur d'autres pneus utilisés par les pilotes de pointe lors du Grand Prix de Grande-Bretagne sur une distance similaire ou plus grande à celle du train utilisé par Räikkönen (pendant 25 tours). En aucune occasion le moindre signe de fatigue, de détachement ou de lacération – ou même le commencement de tels problèmes – n'a affecté la structure du pneu."

"En conclusion, Pirelli peut confirmer qu'aucun problème lié au pneu lui-même n'a émergé."

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
R-ONE_97
Membre d'honneur
Membre d'honneur
PSN : mikzipp
Contrôleur : Logitech G25
Cockpits : Playseat Evolution
Jeux PS3 : GT5 / GT6 / GRID / WRC 3
Jeux PC : TM utd forever <3
Messages : 8800
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 21
http://www.gt6-france.com

Re: Pneus Pirelli

le Mer 26 Juil - 22:27
La dernière citation est à mourir de rire.
Messieurs de la FOM, laissez les autres manufactiers entrer et les pilotes pourront enfin attaquer sur les pneus sans risque de : surchauffe / blister / surpression / éclatement en tout genre

_________________
Drogué aux sciences et aux sports mécaniques...
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Pneus Pirelli

le Jeu 27 Juil - 7:14
mais est ce que les autres (comme Michelin et autres) voudront revenir en F1 ????

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
R-ONE_97
Membre d'honneur
Membre d'honneur
PSN : mikzipp
Contrôleur : Logitech G25
Cockpits : Playseat Evolution
Jeux PS3 : GT5 / GT6 / GRID / WRC 3
Jeux PC : TM utd forever <3
Messages : 8800
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 21
http://www.gt6-france.com

Re: Pneus Pirelli

le Jeu 27 Juil - 12:03
Je doute que Michelin refuse un retour en F1, surtout avec Renault

_________________
Drogué aux sciences et aux sports mécaniques...
avatar
Mathu
Administrateur
Administrateur
PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Gran Turismo Sport, Dirt Rally, Project Cars, Drive Club, TTR, Trackmania Turbo
Jeux PS3 : GT5 Prologue, GT5, GT6, F1 2010, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 49039
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 132
Localisation : Fukushima
https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Re: Pneus Pirelli

le Jeu 27 Juil - 20:03
C'est un énorme investissement et du temps, si ils doivent revenir bientôt, c'est déjà certainement dans les tuyaux et si c'est pas encore le cas, c'est pas demain la veille qu'on les verra.

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 267 courses : 140 victoires / 86x 2eme / 25x 3eme / 251 podiums / 10x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 128 qualifications : 61 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6
Like a Star @ heaven Finaliste GT Academy 2013, Team "l'équipe".

avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Pneus Pirelli

le Jeu 27 Juil - 21:09
source Motorsport.com du 27/07/2017

Pirelli dévoile ses choix pour les deux derniers GP de la saison



Les allocations pneumatiques pour les Grands Prix du Brésil et d'Abu Dhabi sont connues.

Pirelli a annoncé ce jeudi sa sélection de pneumatiques pour les Grands Prix du Brésil et d'Abu Dhabi, à Interlagos et Yas Marina. Pour la dernière manche de la saison, le manufacturier unique de la Formule 1 proposera les gommes les plus tendres de sa gamme, avec les ultratendres, les supertendres et les tendres. Le panel choisi pour Interlagos sera un cran au-dessus, avec les gommes supertendres, tendres et mediums mises à disposition des pilotes.

Au Brésil, chaque pilote sera dans l'obligation de passer au moins une fois les pneus mediums ou tendres, tandis qu'à Abu Dhabi, pour la finale de la saison, il faudra utiliser au moins une fois les pneus tendres ou supertendres.

Les choix effectués par la firme de Milan vont dans le sens de ce qui est annoncé depuis plusieurs semaines déjà, avec notamment l'abandon des gommes dures jusqu'à la fin de la saison, après leur unique apparition à Barcelone, qui n'avait pas été concluante.

Allocations pneumatiques en 2017


_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Pneus Pirelli

le Jeu 3 Aoû - 12:54
source Motorsport.com du 03/08/2017

Pneus - Des choix très agressifs pour Red Bull et McLaren à Spa



Pirelli a dévoilé les sélections pneumatiques des écuries pour le Grand Prix de Belgique 2017 de F1.

Le manufacturier italien apportera sur le tracé de Spa les gommes ultratendres (pour la première fois), supertendres et tendres. Et les choix des écuries sont plutôt mitigés.

Ainsi, en comparant Mercedes et Ferrari, les choix sont assez proches, même si l'écurie allemande préfère délaisser un train de pneus ultratendres par pilote au profit d'un set de supertendres supplémentaire pour Valtteri Bottas et de tendres pour Lewis Hamilton.

Dans le même temps, une option très agressive a été choisie du côté de Red Bull, qui prendra neuf trains de gommes à flancs violets et un seul de pneus jaunes. Une stratégie quasi similaire sera à l'oeuvre chez McLaren.

Des choix plus équilibrés sont à noter chez Williams, même si les pilotes n'auront qu'un set de tendres chacun, ou encore chez Force India.


_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Pneus Pirelli

le Sam 5 Aoû - 13:33
source Motorsport.com du 05/08/2017

Pirelli pourrait ajouter un sixième pneu slick en 2018



Pirelli pourrait monter à dix composés différents dans sa gamme pour la Formule 1 en 2018, mais ne prendra pas de décision avant la fin de cette année.

Le test de Ferrari à Barcelone cette semaine est la dernière chance pour Pirelli d'engranger du temps de piste avant de geler la construction de sa gamme de pneus de F1 pour 2018. Le manufacturier italien doit envoyer les détails de l'architecture des pneus de la saison prochaine à la FIA avant le 1er septembre, mais peut attendre jusqu'au 1er décembre avant de désigner les gommes qui composeront sa gamme.

Durant ce laps de temps, il y aura d'autres tests au Paul Ricard avec Mercedes les 7 et 8 septembre, au Mexique avec Sauber et Force India le 31 octobre, et à Interlagos avec McLaren les 14 et 15 novembre.

Un test de validation finale, ouvert à toutes les écuries, se tiendra à Abu Dhabi après la dernière course de la saison, les 28 et 29 novembre.

Les équipes de F1 ont actuellement droit à cinq composés de pneus slicks différents : dur, medium, tendre, supertendre et ultratendre.

Le responsable de Pirelli pour la F1, Mario Isola, a déclaré que le nombre de composés pour 2018 serait décidé lors des tests qui suivront le 1er septembre. "En fonction des résultats, nous déciderons du nombre de composés. Mon avis est de monter à six, ce qui est possible."

"Si je regarde les règlements, nous proposons le nombre de composés et, habituellement, la FIA accepte, parce qu'il n'y aucune raison de refuser. En fait, cette année, nous avons homologué dix gommes : nous avions les cinq composés de base, et cinq de secours."

"Il ne faut pas l'accord des équipes. À Abu Dhabi, après la course, nous aurons deux jours de tests avec toutes les voitures, et toutes les équipes, qui sont supposés être pour la validation du nouveau produit, pour donner aux écuries l'opportunité de le tester en avance. Donc, fin novembre, nous devons être prêts pour la version finale de nos pneus 2018."

Le challenge auquel fait face Pirelli est de devoir prédire les futurs niveaux de développement aérodynamique des équipes, et donc les forces générées sur les pneus, et de créer un produit qui fonctionnera toujours lors de la dernière course de la saison 2018.

Un des problèmes des pneus 2017 est qu'ils ont été conçus avec des extrapolations d'informations tirées des tests de l'an passé avec des mulets, qui n'étaient pas aussi précises que possible. "Actuellement, nous avons de bien meilleures données qui nous arrivent lors de chaque week-end, donc nous développons déjà une nouvelle construction, un nouveau profil, de nouvelles idées. Ça ne sera pas une révolution par rapport à cette année, parce que nous pensons que nous avons un bon produit."

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
R-ONE_97
Membre d'honneur
Membre d'honneur
PSN : mikzipp
Contrôleur : Logitech G25
Cockpits : Playseat Evolution
Jeux PS3 : GT5 / GT6 / GRID / WRC 3
Jeux PC : TM utd forever <3
Messages : 8800
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 21
http://www.gt6-france.com

Re: Pneus Pirelli

le Sam 5 Aoû - 15:21
"Un bon produit" !

Haaaa décidément ils n'ont pas de limite chez Pirelli...
J'aimerais bien savoir à quel point les F1 pourraient être compétitives avec des Michelin ou des Dunlop..

_________________
Drogué aux sciences et aux sports mécaniques...
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Pneus Pirelli

le Sam 5 Aoû - 15:35
pour celà faudrait autoriser d'autres manufacturiers à revenir en F1 !! il y aurait un peu plus de compétition, comme au bon vieux temps ...

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Pneus Pirelli

le Sam 19 Aoû - 8:27
source Motorsport.com du 19/08/2017

Quel rôle ont joué les essais Pirelli dans la renaissance de Ferrari ?



Participer au programme d'essais de Pirelli l'année dernière a-t-il aidé Ferrari à prendre l'avantage sur ses concurrents en matière de gestion des pneumatiques ?

En 2016, Ferrari, Mercedes et Red Bull ont pris part à un programme d'essais spécial, avec des "monoplaces modifiées", afin d'aider Pirelli dans le développement de ses pneus prototypes plus larges. Il s'agissait des trois écuries de pointes de l'ère actuelle, donc avec ou sans changement de réglementation, il était inévitable qu'elles restent les forces dominantes en 2017. Mais ce programme d'essais a-t-il donné à Ferrari un boost décisif qui a permis à l'équipe italienne de s'engager dans un face-à-face avec Ferrari cette saison, et a-t-il aidé Sebastian Vettel à occuper la tête du championnat après onze Grands Prix ?

Il est évident que la meilleure forme de Ferrari découle de progrès effectués dans tous les domaines, avec des gains minimes qui se sont ajoutés aux améliorations d'ensemble. Mais les pneus ont clairement été un élément clé, et il apparaît que Ferrari a régulièrement profité d'un avantage dans la gestion pneumatique durant la première partie de saison, à l'exception des problèmes rencontrés à Silverstone et vraisemblablement dus à de la malchance.



Rendre les essais équitables est un sempiternel problème pour Pirelli. Quand le manufacturier a débuté son programme de développement initial en F1, il était en mesure d'assurer des conditions d'équité en utilisant la Toyota TF109, facilement disponible suite au retrait du constructeur japonais de la discipline.

Quand ce châssis s'est trouvé être dépassé, Pirelli a dû rechercher une monoplace plus récente pour 2012, et a jeté son dévolu sur une Renault R30. Cela semblait être une solution appropriée pour les top teams, car à l'époque, l'équipe d'Enstone ne représentait pas une menace pour des victoires, après avoir terminé à une respectable cinquième place au championnat 2011, avec 73 points. Parmi les équipes capables de mettre en place un programme d'essais, il s'agissait de celle figurant le plus loin dans la hiérarchie.

Aux mains de Lucas di Grassi et Jaime Alguersuari, cette voiture a effectué cinq séances d'essais à Jerez, Spa, Barcelone et sur le Paul Ricard en 2012, pour un total de 7000 kilomètres parcourus. Pirelli avait fait de son mieux pour s'assurer de fournir à tous les concurrents les rapports et les données des essais. Cependant, certaines équipes s'étaient inquiétées de voir l'écurie rebaptisée Lotus en tirer un avantage, même si ses propres pilotes n'étaient pas impliqués dans les essais.

Les statistiques ont peu contribué à dissiper ces craintes : de 73 points en 2011, l'équipe d'Enstone est passée à 303 en 2012 et à 315 en 2013. Était-ce uniquement l'effet Kimi Räikkönen, ou son implication dans les essais, à un moment où ceux-ci étaient très limités, avait-elle donné à l'écurie une connaissance supplémentaire des pneus ?



C'est ce type de suspicion que Pirelli (et la FIA) voulaient désespérément éviter lorsqu'ils ont mis en place le programme d'essais pour la réglementation 2017. La complication supplémentaire était que les pneus seraient plus larges et devraient supporter des niveaux d'appuis bien plus élevés. Il ne s'agissait donc pas seulement de les monter sur une monoplace existante.

La solution a été d'avoir recours à un package modifié : un châssis 2015 adapté pour des pneus plus larges et avec des appuis augmentés approximativement au niveau des charges 2017. Toutes les équipes étaient invitées à candidater et, sans surprise, le top 3 – Mercedes, Ferrari et Red Bull – était d'accord pour y participer. Ils avaient chacun les ressources pour construire et faire rouler une voiture spéciale durant une saison déjà très chargée avec les préparatifs pour le nouveau règlement. Aucun d'entre eux ne voulait être oublié, car ils savaient tous que participer à ces essais leur apporterait un certain avantage. Alors pourquoi laisser un rival faire une bonne affaire ?

La charge de travail a été soigneusement divisée entre les trois équipes, qui ont toutes disposé du même nombre de jours et de la même opportunité d'essayer tous les pneus de la gamme, ainsi que les pneus pluie, avec pour point d'orgue un test final de validation à Abu Dhabi, où les trois voitures ont roulé.

En collaboration avec la FIA, Pirelli a produit de très gros efforts pour s'assurer que les trois équipes ne tirent pas un avantage par rapport à celles qui n'étaient pas impliquées. Les essais se faisaient "à l'aveugle", les équipes et les pilotes ne sachant pas ce qu'ils testaient. Les données étaient partagées entre toutes les équipes, et les concurrents avaient la possibilité d'envoyer un observateur sur chaque test s'ils le souhaitaient.



La FIA a également essayé de s'assurer que le fait de rouler avec des appuis plus élevés ne contribuerait pas directement au développement aérodynamique pour 2017, en imposant un package sur les monoplaces modifiées qui ne reflétait pas le nouveau règlement.

"Les monoplaces modifiées étaient développées pour éviter qu'une solution n'apporte un avantage aux équipes", précise Mario Isola, directeur de Pirelli F1. "Au lieu de développer leur fond plat, les ailerons et tous les changements du package aéro des voitures actuelles, ils étaient obligés d'utiliser des jupes, une vieille technologie, et ce genre de choses."

"Je dois aussi vous rappeler que toutes les données étaient disponibles pour toutes les équipes. Les données liées au set-up de la voiture, comme la distribution du poids, la distribution aéro et l'équilibre mécanique, figuraient également dans le rapport. Toutes ces données étaient disponibles pour toutes les équipes, et elles ont commencé à les analyser et à essayer d'anticiper les pneus."

L'un des aspects les plus fascinants de ces essais a été l'identité des pilotes. Il était clair dès le départ que Ferrari avait recours à ses pilotes titulaires de manière plus importante que les autres équipes. C'était un signal comme quoi Maranello, et particulièrement Sebastian Vettel, pensaient qu'il y avait quelque chose à gagner.

Tout le monde le sait, Vettel fut le seul pilote de F1 à visiter l'usine Pirelli et à sonder les ingénieurs durant les préparatifs du retour du manufacturier italien dans la discipline. Il avait aussi montré son implication en 2010, lorsqu'il avait remporté le titre mondial à Abu Dhabi, était rentré en Europe pour une tournée de célébrations, puis était reparti au Moyen-Orient pour tester les nouveaux pneus Pirelli pour la première fois. C'est un homme qui, comme son compatriote Michael Schumacher, ne laisse rien au hasard.

Bien après, il est devenu évident que Ferrari était arrivé à la conclusion que se concentrer sur ses pilotes titulaires était une bonne idée, Mercedes s'étant résolu à faire appel à Pascal Wehrlein, alors pilote chez Manor.  



Vers la fin de l'année, il avait été demandé à Lewis Hamilton et Nico Rosberg s'ils avaient le sentiment de passer à côté de quelque chose en ne suivant pas l'exemple de Ferrari. Un haussement d'épaules et un regard perplexe apportaient la réponse : alors en pleine lutte pour le titre, ils n'en voyaient pas l'intérêt.

Tous les deux ont finalement participé, même si la séance d'essais de Rosberg fut perturbée par la pluie, tandis que Hamilton fit une brève apparition avant de tomber malade. Les pilotes titulaires de Red Bull, Daniel Ricciardo et Max Verstappen, étaient eux aussi apparus à la toute fin du programme, après avoir laissé l'essentiel du travail à Pierre Gasly et Sébastien Buemi.

Les chiffres de Pirelli attestant les kilomètres parcourus parlent d'eux-mêmes :



En 2017, Ferrari n'a pas seulement été très compétitif, mais la SF70H a été régulière, avec une fenêtre d'opération plus large que ces principales rivales. L'équipe s'est adaptée aux nouveaux pneus avec une facilité apparente, notamment par rapport à Mercedes. Ferrari a-t-elle tiré un meilleur profit des essais avec la monoplace modifiée, et si oui, comment ?

Il apparaît que l'équipe a simplement fait du meilleur travail dans l'apprentissage du roulage avec des appuis élevés, et a transféré ces connaissances dans son développement de la monoplace 2017. Il a été suggéré que la monoplace modifiée de Ferrari repoussait les limites en matière d'aéro, et certains éléments ont spécifiquement aidé l'équipe à se préparer à la nouvelle réglementation, en dépit des tentatives de la FIA pour éviter que cela ne se produise.

Ferrari a également utilisé la monoplace modifiée en essais afin de calibrer correctement la soufflerie de Maranello pour des appuis aérodynamiques élevés et des pneus larges, ce qu'ont eu du mal à faire Mercedes et Red Bull lors de la première partie de saison.

Puis il y a la question des pneus en eux-mêmes. Comme expliqué, les essais se faisaient à l'aveugle, les pilotes ne disposaient pas des détails sur ce qui changeait d'un test à l'autre, ou d'un train de pneus à l'autre. Mais ils pouvaient suivre la tendance générale.



"Avec ce gros changement de règlementation, et ce grand changement dans notre philosophie de conception des pneus, ils avaient au moins le sentiment de la direction prise", déclare Isola. "Quand nous testions les nouveaux prototypes, ils ne savaient pas que nous testions des nouveaux composés ou des constructions, mais lorsque nous testions les nouveaux composés, la différence était tellement grande en termes d'absence de surchauffe qu'ils pouvaient attaquer avec le nouveau composé, et ils le sentaient immédiatement."

"Quand ils terminaient le relais, tous les pilotes revenaient en disant : 'Wow, j'aime ces pneus car je peux attaquer, je ne sens pas de surchauffe, et si je surchauffe un petit peu le pneu parce que je glisse, je ralentis pendant quelques virages, et le pneu revient'. C'était un commentaire assez commun. Et bien entendu, nous cherchions à avoir des pneus avec ces caractéristiques. Donc il est clair que nous avons pris cette direction."

Évidemment, tous les pilotes qui ont pris part aux essais, particulièrement lors des dernières séances, quand les spécifications 2017 définitives ont fait leur apparition, pouvaient tirer un avantage de ce roulage. Mais Vettel et, à un degré moindre, Räikkönen, étaient impliqués à peu près tout au long du processus, et ils ont ainsi pu suivre correctement le chemin de développement, et éventuellement l'orienter.

Inévitablement, un pilote du calibre de Vettel et avec son expérience doit avoir une influence quand il sort de la voiture et dit l'équivalent d'un "Eureka !" aux ingénieurs Pirelli quand il trouve un pneu qui est bon. Ce n'est pas manquer de respect à des pilotes comme Wehrlein ou Gasly – les deux qui ont fait le plus d'essais pour les autres équipes – mais si vous êtes Pirelli, quelle opinion a le plus de poids ?

"L'expérience d'un pilote de course qui est quatre fois Champion du monde est évidemment précieuse, c'est clair", confirme Isola. "Un pilote a des sensations, un feeling, quand il est au volant d'une voiture. En F1, nous sommes chanceux, il y a beaucoup de capteurs, donc nous pouvons reproduire ou vérifier si le feeling du pilote correspond. Je pense que c'est davantage lié à l'expérience, car Pascal, par exemple, faisait du très bon travail, il était aussi très précieux et nous donnait un bon retour d'informations."

"Sebastian est un pilote professionnel, et quand il faisait des essais, après chaque relais, il nous donnait beaucoup d'informations détaillées, son avis sur chaque train de pneus. 'J'aime ça, je n'aime pas ça', pour cette raison ou celle-ci. Les autres pilotes faisaient pareil, et nous avions aussi une sorte de formulaire qu'ils devaient remplir, pour ne pas oublier des détails. Bien sûr, un pilote essaie de vous pousser dans la direction d'un pneu comme il l'aime. Quand il trouvait un pneu qu'il aimait, c'était : 'C'est un bon pneu', mais le test était à l'aveugle. Donc au final, il ne savait si nous sélectionnions ou pas le pneu qu'il aimait."

Il ne fait aucun doute que les trois équipes ont tenté d'utiliser les essais pour en tirer un avantage, et curieusement, Red Bull a reconnu que ça n'avait pas fonctionné comme prévu. Christian Horner est catégorique quant au fait que Red Bull pensait avoir une poignée des choses déjà adaptées pour convenir à la RB13, et qu'ensuite les spécifications des pneus ont changé.

"Je pense en fait que faire rouler la monoplace modifiée pour Pirelli nous a nui dans certains domaines", a-t-il affirmé. "Des choses ont changé tardivement avec les pneus autour desquels nous avions potentiellement conçu la voiture ; ils ont changé ensuite. Je pense que ça a peut-être eu une influence sur la direction de notre développement. Je ne dirais pas que ça s'est retourné contre nous, mais ça nous a sans aucun doute menés dans une direction qui n'était pas propice pour les pneus qui ont finalement été choisis. Ce qui est simple, c'est que Mercedes et Ferrari ont fait un meilleur travail d'interprétation que nous de ce règlement pendant l'hiver."

Horner cite peut-être Mercedes, mais Toto Wolff est également frustré par la manière dont ont tourné les essais avec la monoplace modifiée. Il reconnaît qu'il aurait été mieux pour Hamilton et Rosberg de parcourir davantage de kilométrage, et même si l'Allemand ne court pas cette année, son apport aurait été valable à l'époque. Néanmoins, Wolff estime qu'il semblait logique de ne pas les distraire de leur pain quotidien.

"Nous étions au milieu d'une bagarre interne pour le titre", rappelle le directeur de Mercedes. "C'est compréhensible qu'aucun des pilotes ne veuille passer beaucoup de temps à analyser la future technologie pneumatique et préfère se concentrer sur son championnat. Maintenant, je pense qu'avec le recul…"

"En F1, on trouve rarement un remède miracle qui va faire toute la différence. Mais il s'agit de faire des gains marginaux. Et peut-être, c'est juste une hypothèse, je ne sais pas si c'est vrai, que la crédibilité de Sebastian et son retour d'informations auprès de Pirelli peuvent avoir une incidence. Et je ne pense pas que les pilotes aient particulièrement appris quelque chose, mais Pirelli compte davantage sur ses résultats et son retour d'informations que sur ceux d'un pilote junior. Ceci étant dit, nous n'avons pas de données qui soutiennent cette hypothèse."

C'est toutefois une idée qu'il est heureux d'exprimer. Il est vraisemblable que le championnat 2017 se jouera pour quelques points, avec une mauvaise course ici ou là – comme Hamilton à Monaco – qui fera la décision. Si Vettel reste devant, alors ces gains marginaux auront démontré leur valeur.


_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Pneus Pirelli

le Mar 22 Aoû - 12:14
source Motorsport.com du 22/08/2017

Pneus - Les écuries vont inonder Monza de supertendres



Pirelli a dévoilé les sélections pneumatiques des écuries pour le Grand Prix d'Italie 2017 de F1.

Le manufacturier italien apportera à Monza les gommes supertendres, tendres et mediums. Et le moins que l'on puisse dire c'est que les écuries n'ont pas fait dans la diversité.

Ainsi, la donne est simple : c'est une véritable pluie de pneus supertendres qui s'abattra sur le tracé lombard, puisque tous les pilotes en auront entre neuf et dix trains, sur 13 possibles. Les variations sont donc ténues, mais il est tout de même à noter que chez Mercedes, les pilotes auront neuf sets contre dix du côté de la Scuderia.

Forcément, dans ces conditions, le composé le plus dur du week-end italien, le medium, ne devrait pas être très prisé. Il a d'ailleurs été réduit au strict minimum puisque les 20 pilotes du plateau n'en auront qu'un train.


_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Pneus Pirelli

le Dim 27 Aoû - 11:48
source Motorsport.com du 27/08/2017

Pirelli enquête pour comprendre un phénomène sans précédent



Pirelli a lancé une enquête pour comprendre ce qui cause l'étrange déformation des pneus à laquelle on a assisté lors des qualifications du Grand Prix de Belgique.

Les ralentis en slow motion proposés par la réalisation TV ont permis de découvrir des mouvements impressionnants et inhabituels des pneus arrière à la sortie de la dernière chicane du circuit de Spa-Francorchamps. Les vibrations dues à ces mouvements sont notamment à l'origine des dégâts sur l'aileron arrière de Lance Stroll, empêchant le pilote Williams de tenter un ultime run en Q1.

Manager sportif de Pirelli, Mario Isola a confié n'avoir jamais vu un tel comportement avec des pneus de F1 auparavant, raison pour laquelle le manufacturier italien a immédiatement commencé à travailler avec les équipes pour mieux comprendre le phénomène.

"Nous cherchons ce que ça peut être ou quel type de stress il peut y avoir sur le pneu", a expliqué Mario Isola à Motorsport.com. "Pour le moment, je n'ai pas beaucoup d'informations car nous travaillons avec les équipes pour mieux comprendre cet effet. Il semble que ça survienne à la sortie de la chicane, et à la sortie du virage 1, donc dans des virages à basse vitesse, avec la motricité. Nous devons mieux comprendre. Ça pourrait être un effet du grip avec le couple. Bien entendu, l'adhérence est bien plus élevée cette année et le pneu est plus large, donc ça pourrait être une déformation de la zone de contact et le couple qui génèrent ces vibrations. Nous étudions les données des équipes afin de mieux comprendre cet effet."

Des recommandations aux équipes ?

En fonction des résultats obtenus après cette enquête, Pirelli n'exclut pas d'apporter des recommandations aux équipes avant la course si cela s'avère nécessaire, afin d'éviter toute mauvaie surprise pendant le Grand Prix.

"C'est la raison pour laquelle nous voulons mieux comprendre ce qui génère ces vibrations et quelles sont les possibles conséquences", confirme Mario Isola. "Ce que nous avons demandé aux équipes, c'est de pouvoir travailler un peu ensemble pour mieux comprendre la dimension de ces vibrations, leur durée dans le temps et la construction. Quand nous aurons quelque chose de plus, probablement [dimanche] matin, nous prendrons une décision. Jusqu'à présent, c'est difficile de dire si nous serons obligés de faire quelque chose."

Chez Williams, qui a vécu une séance de qualifications particulièrement compliquée avec l'élimination de ses deux monoplaces dès la Q1, le directeur technique Paddy Lowe a confirmé n'avoir jamais vu non plus un tel phénomène dans sa carrière, sans parvenir à l'expliquer clairement.


Dernière édition par guy3865 le Dim 27 Aoû - 11:52, édité 1 fois

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Pneus Pirelli

le Dim 27 Aoû - 11:51
source Motorsport.com du 27/08/2017

Les pneus ne seraient pas la cause des vibrations selon Pirelli



Les investigations menées depuis hier après-midi ont été rassurantes pour Pirelli après le phénomène impressionnant de vibrations constaté à la sortie de deux virages en qualifications. Certaines équipes restent toutefois préoccupées.

Plusieurs ralentis TV en qualifications ont permis de constater des mouvements et des vibrations inhabituels au niveau des pneus arrière sur certaines monoplaces, notamment celle de Lewis Hamilton, à la sortie de la dernière chicane et du premier virage du circuit de Spa-Francorchamps. Ce comportement a également provoqué la casse de l'aileron arrière de la Williams de Lance Stroll en Q1.

Les analyses sont encore en cours du côté du manufacturier unique de la Formule 1, mais la firme de Milan se montre confiante après les premiers résultats, affirmant que les pneus en eux-mêmes ne présentent pas de risque de défaillance. Les enveloppes ne sont pas en cause, mais certaines équipes s'inquiéteraient tout de même des défaillances que peuvent provoquer leur comportement sur la durée.

"Dans toutes nos investigations au laboratoire, les pneus sont OK", explique Mario Isola, manager sportif de Pirelli, à Motorsport.com. "Maintenant, nous regardons les données plus en détail au sujet de ce phénomène spécifique. Ce qu'il est important de comprendre, c'est comment cet effet est généré. Nous avons eu le temps de parler aux équipes la nuit dernière, mais elles ont dû partir ensuite, et nous avons obtenu davantage d'informations ce matin."

"Il semble que nous ayons ces vibrations seulement à la sortie du virage 19 et du virage 1, donc c'est spécifique, ce n'est pas sur tout le circuit. Mais puisque c'est la première fois que nous le constatons aussi clairement – et peut-être que les images slow motion annonçaient un petit peu cet effet –, nous voulons comprendre."

"Nous vérifions avec toutes les équipes, car c'est important d'avoir un retour d'informations de leur part. Elles n'ont pas seulement les données, elles analysent la suspension, le fond plat, les ailerons, afin de nous donner un retour complet. Evidemment, si l'on atteint certaines fréquences [de vibration], cela peut générer une défaillance."

Pour apporter davantage d'éléments à Pirelli, des équipes procèdent ce dimanche à des tests avec des ultrasons pour vérifier le bon état des monoplaces. Un procédé nécessitant l'autorisation de la FIA sous régime de parc fermé, et qu'a utilisé Red Bull Racing.

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Pneus Pirelli

le Jeu 31 Aoû - 13:49
source Motorsport.com du 31/08/2017

Les vibrations étranges des pneus Pirelli pourraient continuer à Monza



Pirelli pense qu'il est possible que les mystérieuses vibrations de ses pneus, observées lors du Grand Prix de Belgique, soient de retour en Italie ce week-end.

Le fournisseur de pneumatiques de la Formule 1 est toujours à la recherche de réponses cette semaine sur la raison pour laquelle les pneus arrière de plusieurs monoplaces se sont déformés de façon étonnante à la sortie des virages lents du circuit de Spa.

Il s'agissait de la première fois qu'un tel phénomène était observé et, même si cela ne présentait pas de risque pour l'intégrité structurelle des pneus, les vibrations ont contribué à endommager la Williams de Lance Stroll en qualifications.

Le directeur de la compétition de Pirelli, Mario Isola, suspecte que cela puisse se produire à nouveau à Monza, même s'il ne pense pas que cela sera aussi extrême. "C'est possible parce qu'il y a des gros freinages et une grosse motricité à la sortie des chicanes à basse vitesse. Mais nous devons également comprendre l'effet de l'adhérence, et de la rugosité du tarmac. Je ne suis pas sûr que nous aurons la même chose à Monza."

Isola a déclaré qu'un travail allait être mené à l'usine de Pirelli à Milan ce week-end, pour mieux comprendre ce qui s'est passé lors du GP de Belgique. "Nous contrôlons la fréquence des vibrations et nous continuons d'enquêter. C'est un nouvel effet, similaire à ce que nous avons eu sur la paroi latérale [par le passé], mais là c'est sur la bande de roulement."

"Quand nous avons parlé aux équipes, elles avaient confiance dans le fait que ça ne crée pas de problème et la course s'est bien passée, donc ça allait. Et dans notre enquête, nous avons découpé beaucoup de pneus pendant le week-end de course, et nous n'avons rien trouvé qui permettait de tirer une conclusion."

"Donc nous devons continuer d'enquêter et de contrôler. C'est au moment de la motricité à basse vitesse, donc c'est un effet de la traction, et ensuite nous regarderons également les données issues de la course."

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Pneus Pirelli

le Mar 5 Sep - 16:12
source Motorsport.com du 05/09/2017

Hamilton se porte volontaire pour tester les pneus Pirelli 2018



Lewis Hamilton va prendre part cette semaine à une séance d'essais des pneus Pirelli 2018 au Paul Ricard, et le leader du championnat dit qu'il s'est porté volontaire pour cela.

Hamilton n'a montré que peu d'intérêt à piloter une voiture de test des pneus Pirelli 2017 en fin d'année dernière, au contraire de son actuel rival pour le titre, Sebastian Vettel.

De nombreux observateurs du paddock pensent que même avec les restrictions prudentes imposées par les pneus italiens, les essais peuvent être d'un grand bénéfice pour les pilotes impliqués, et que Vettel comme Ferrari ont exploité le roulage de l'année dernière. Le test de cette semaine donnera aussi au Britannique une chance utile d'appréhender, avec une voiture actuelle, le tracé qui accueillera le Grand Prix de France 2018.

"Je vais faire un test plus tard dans la semaine, ce qui est très rare pour moi, je ne suis pas essayeur", a déclaré Hamilton. "Je suis impatient d'y être, je me suis proposé pour le faire, donc je suis impatient – en quelque sorte."

Hamilton prendra la piste jeudi, Valtteri Bottas lui succédant le lendemain. Pirelli remplit un programme de tests strictement organisé pour l'année prochaine, toutes les équipes en étant partie prenantes avec leurs monoplaces 2017.

Mercedes a déjà roulé une journée avec Bottas, une séance qui était combinée avec les tests collectifs menés à Budapest après le GP de Hongrie.

Les essais restants sont prévus le mardi et le mercredi suivant le Grand Prix du Mexique, avec Sauber et Force India, et après le Grand Prix du Brésil avec McLaren. Ayant déjà arrêté ses constructions futures, car la deadline de la FIA était fixée au 1er septembre, Pirelli se concentre maintenant sur les mélanges qui doivent être définis pour le 1er décembre.

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Pneus Pirelli

le Mar 26 Sep - 15:35
source Motorsport.com du 26/09/2017

Pneus - Mercedes et Ferrari font les mêmes choix pour Suzuka



Pirelli a dévoilé les choix pneumatiques des écuries pour le Grand Prix du Japon 2017 de F1.

En cette fin de saison où beaucoup s'attendent à une lutte serrée sur la plupart des circuits entre les deux constructeurs qui ont dominé 2017, Mercedes et Ferrari, une chose est sûre : à Suzuka, leurs sélections pneumatiques sont identiques.

n effet, si les quatre pilotes auront tous sept trains de gommes supertendres, Lewis Hamilton et Sebastian Vettel disposeront d'un train de mediums et de cinq de tendres, quand Valtteri Bottas et Kimi Räikkönen auront eux deux sets de mediums et quatre de tendres.

Du côté des autres structures, Red Bull, qui est attendu sur le tracé nippon, a opté pour un choix plus agressif avec neuf trains de supertendres pour Daniel Ricciardo et Max Verstappen, contre trois de tendres et un de mediums.

Sur une piste chère à Honda, McLaren a décidé de jouer une carte ultra offensive avec dix sets d'enveloppes rouges et deux de gommes à flancs jaunes.




_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Pneus Pirelli

le Sam 30 Sep - 20:12
source Motorsport.com du 30/09/2017

Pirelli prévoit une stratégie à un arrêt à Sepang



Le manufacturier de la Formule 1 a donné ses prévisions pour la course du Grand Prix de Malaisie 2017 de F1.

Même si la gamme apportée par la firme italienne à Sepang cette saison est plus tendre que l'an passé et que les monoplaces infligent à ces gommes des charges supérieures, il ne devrait pas y avoir un grand nombre d'arrêts si l'épreuve se court dans des conditions sèches.

insi, sur Twitter, Pirelli a révélé les stratégies préférentielles à l'abord de la course :

° la stratégie "la plus rapide" serait de partir en supertendres pour un relais de 15 à 23 tours, avant un arrêt pour chausser les tendres jusqu'au drapeau à damier ;
° si jamais la dégradation des supertendres est plus importante que prévu, deux arrêts pourraient mieux convenir, avec deux relais de 12 à 16 boucles en pneus rouges pour commencer, avant de terminer en gommes jaunes.

Évidemment, ces données ne prennent pas en compte d'éventuels Safety Cars ou drapeaux rouges, ni la pluie qui pourrait cependant avoir un rôle à jouer ce dimanche près de Kuala Lumpur.

Mario Isola, responsable de la compétition de Pirelli, expliquait, après les qualifications : "Le supertendre fut utilisé durant toute l’heure de qualifications, à l’exception de quatre pilotes qui privilégièrent les tendres pour accéder à la Q2."

"Nous avons pu une nouvelle fois observer la tendance d’une amélioration des chronos grâce à des pneumatiques plus tendres que par le passé, la pole position ayant été en progression de plus de trois secondes par rapport à la référence établie en 2016."

"En dépit des contraintes supérieures engendrées sur la gomme et des plus hautes vitesses de passages en courbes – qui ont conduit à une amélioration constante du record – il est possible d’assister de nouveau à des stratégies d’un arrêt aux stands. Deux pitstops pourraient être intéressants si les températures sont supérieures. La météo demeure cependant toujours difficile à prédire."

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Pneus Pirelli

le Mer 22 Nov - 21:19
source Motorsport.com du 22/11/2017

Officiel - Kubica et Sirotkin avec Williams lors des tests Pirelli



Williams a confirmé les informations révélées par Motorsport.com en annonçant le roulage de Robert Kubica et Sergey Sirotkin, aux côtés de Lance Stroll, lors des essais d'Abu Dhabi menés avec Pirelli.

L'écurie britannique est dans la phase finale de son évaluation pour attribuer son second baquet 2018, et la liste des candidats, bien que conséquente, semble désormais dégager un grand favori.

Ainsi Robert Kubica participera bien aux deux journées de tests menées par Pirelli à Yas Marina : le Polonais prendra le volant de la FW40 durant la matinée de mardi avant de le céder à Stroll pour l'après-midi. Le mercredi, c'est Sirotkin qui entamera le roulage avant de rendre le baquet à Kubica pour les derniers tours de roue de 2017.

Williams va se servir de cet ultime roulage pour évaluer la faisabilité d'un retour de l'ancien pilote BMW Sauber et Renault, après avoir déjà organisé deux journées complètes d'essais au volant d'une FW36 de 2014 à Silverstone et au Hungaroring.

La présence de Sirotkin demeure un point d'interrogation, alors que le Russe n'a jamais été cité comme potentiel candidat dans une liste qui compte toujours Pascal Wehrlein, Daniil Kvyat et Paul Di Resta aux côtés de Kubica.

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
Mathu
Administrateur
Administrateur
PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Gran Turismo Sport, Dirt Rally, Project Cars, Drive Club, TTR, Trackmania Turbo
Jeux PS3 : GT5 Prologue, GT5, GT6, F1 2010, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 49039
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 132
Localisation : Fukushima
https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Re: Pneus Pirelli

le Mer 22 Nov - 22:29
Incroyable retour..

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 267 courses : 140 victoires / 86x 2eme / 25x 3eme / 251 podiums / 10x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 128 qualifications : 61 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6
Like a Star @ heaven Finaliste GT Academy 2013, Team "l'équipe".

avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Pneus Pirelli

le Mer 22 Nov - 22:31
pas encore dit qu'il retrouvera un volant pour les courses de F1 ...

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
Contenu sponsorisé

Re: Pneus Pirelli

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum