Partagez
Aller en bas
avatar
R-ONE_97
Membre d'honneur
Membre d'honneur
PSN : mikzipp
Contrôleur : Logitech G25
Cockpits : Playseat Evolution
Jeux PS3 : GT5 / GT6 / GRID / WRC 3
Jeux PC : TM utd forever <3
Messages : 8800
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 21
http://www.gt6-france.com

Re: Liberty Media

le Mar 10 Avr - 21:59
Tout à fait d’accord avec toi Guy. Et hormis aux USA, les gridgirl étaient toujours avec ce genre de tenues, types tailleur ou ensemble sans trop peu de tissu, bref, pas des Monster girls

_________________
Drogué aux sciences et aux sports mécaniques...
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Liberty Media

le Mer 11 Avr - 7:09
j'ai vu des courses de motos où aussi les grids girls sont habillées ultra court et moulant, et ces courses ne se passent pas outre Atlantique mais bien en Europe .... pareil pour d'autres épreuves de courses de voitures comme WRX ou WTCR
mais c'est bien que certains responsables remuent un peu, je ^préfère voir des grids girls habillées des pieds à la tête que des gamins avec des bouchons dans les oreilles alors que les moteurs sont à l'arrêt et juste pour l'hymne national !!!!

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
R-ONE_97
Membre d'honneur
Membre d'honneur
PSN : mikzipp
Contrôleur : Logitech G25
Cockpits : Playseat Evolution
Jeux PS3 : GT5 / GT6 / GRID / WRC 3
Jeux PC : TM utd forever <3
Messages : 8800
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 21
http://www.gt6-france.com

Re: Liberty Media

le Mer 11 Avr - 8:27
Oui je suis moins d’accord avec les tenues des gridgirl pour les motos et les courses de Touring. C’est pas désagréable à voir, mais c’est pas très glorifiant quand même, du moins je peux comprendre un agacement

_________________
Drogué aux sciences et aux sports mécaniques...
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Liberty Media

le Mer 11 Avr - 9:33
c'est vrai que c'est pas top .. mais bon si ces grids girls se mettent dans ces tenues c'est qu'elles le veulent bien, on ne les force certainement pas ...

ensuite, que des mouvements féministes s'en mêlent, je veux bien, mais il y a d'autres actions à faire pour agir pour la liberté des femmes .. c'est un métier comme un autre ..

et perso je préfère encore voir des grids girls 'bien en chair' , comme on dit, plutôt que de voir défiler des zombies lors des défilés de mode !!!

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
Mathu
Administrateur
Administrateur
PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Gran Turismo Sport, Dirt Rally, Project Cars, Drive Club, TTR, Trackmania Turbo
Jeux PS3 : GT5 Prologue, GT5, GT6, F1 2010, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 49039
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 132
Localisation : Fukushima
https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Re: Liberty Media

le Mer 11 Avr - 18:28
Un vaste débat, qui n'aura jamais de fin, y'a toujours un argument contraire valable..

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 267 courses : 140 victoires / 86x 2eme / 25x 3eme / 251 podiums / 10x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 128 qualifications : 61 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6
Like a Star @ heaven Finaliste GT Academy 2013, Team "l'équipe".

avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Liberty Media

le Jeu 12 Avr - 7:47
j'ai pas du tout aimé ces GP 2018 avec cette présence d'enfants devant les pilotes .. que des enfants soient dans les tribunes en temps que spectateurs je le conçois, mais pas sur la grille ce n'est pas leur place ..... surtout juste pour être présents pour l'hymne
il y a quelque chose qui me dérange dans cette présence ... on n'est pas sur un stade de foot quoi !!

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Liberty Media

le Mar 17 Avr - 16:17
Dépassements : dernière chance pour la F1 de changer les règles 2019



Certaines équipes de Formule 1 semblent prêtes à résister au moindre effort pour mettre en place des changements aérodynamiques dans le but d'améliorer les dépassements en 2019.

Le sujet, qui va être discuté ce mardi dans le cadre d'une réunion du Groupe Stratégique de la F1 à Paris, a été mis en avant après le manque de dépassements lors du Grand Prix d'Australie, et a été discuté par la FIA, le directeur technique de la F1 Pat Symonds et les directeurs techniques des écuries à Bahreïn.

Aucun consensus n'est ressorti de cette réunion et les discussions vont désormais avoir lieu au niveau des responsables des structures lors de ce Groupe Stratégique.

En théorie, la date butoir pour toute modification du Règlement Technique pour 2019 est le 30 avril, même s'il est ensuite possible d'en faire à condition d'obtenir l'unanimité des écuries. Cependant, certaines équipes ayant fait part de leurs inquiétudes sur le principe même des changements, leur timing et leur coût potentiel, cela pourrait s'avérer compliqué à obtenir.

"Je pense qu'avant tout, la question est : quelle est la stratégie qui est derrière cela ?", a déclaré le directeur de la compétition de McLaren, Éric Boullier. "Est-ce juste pour des dépassements, et est-ce une sur-réaction après l'Australie ? En Australie, il y a eu un manque de dépassements, mais en fait Bahreïn a été l'une des meilleures courses de la dernière décennie. Si c'est une réaction à l'Australie, c'est peut-être un peu trop rapide et précipité."

L'équipe de chercheurs qui travaille à la mise en place d'un package de règles pour 2021 sous la direction de Symonds aide également le responsable de la FIA, Nicolas Tombazis, dans son enquête sur ce qui pourrait être changé pour la saison prochaine afin d'aider les pilotes à rester plus proches de la voiture devant eux.

Les recherches ont montré que les éléments de l'aileron avant placés au niveau des plaques d'extrémité conçus pour contrôler le flux d'air autour des roues avant avaient aussi un effet négatif sur la voiture suiveuse.

Avec l'installation d'un flap supérieur d'aileron arrière plus grand et donc d'un DRS plus puissant, le retrait des éléments de l'aileron avant est proposé comme une façon d'améliorer les chances de dépassement lors des deux prochaines saisons de la réglementation actuelle, avant l'introduction d'un package complet pour 2021.

Boullier a déjà averti sur le fait que les écuries pourraient alors être contraintes de faire une série de changements au cours des trois prochaines saisons. "Je sais qu'il y a un groupe de travail du côté de la FOM, sous la direction et l'expérience de Ross Brawn, qui se penche sur cette question pour le futur de la F1 à partir de 2021."

"Donc ma question est : 'devons-nous régler cela et prendre une décision en moins de deux mois et changer radicalement la plateforme aéro ou les règles aéro de la F1 avec le risque de devoir à nouveau les changer en 2020, parce que ce n'est pas ce qu'ils voulaient ou espéraient ? Et ensuite changer à nouveau en 2021 ?"

"Si nous changeons les règles trois années de suite, évidemment ce sera très coûteux, et je ne pense pas que ce soit dans cette direction que la F1 doive aller quand nous parlons de viabilité, d'économies. Pourquoi ne pas standardiser ou prescrire certaines pièces de la voiture ?"

"Je pense que nous devrions aller plus loin sur cette question pour essayer de construire l'avenir de la F1 et laisser l'aéro telle qu'elle est jusqu'ici tant que nous n'avons pas une meilleure idée de ce que nous voulons accomplir pour 2021."

Le directeur technique de Force India, Andy Green, croit qu'il est déjà trop tard pour faire de grands changements et il estime que les règles ne vont pas changer. "Je pense que c'est plus que probable. C'est plus ou moins sans précédent d'avoir à réécrire la réglementation technique au milieu du mois d'avril pour l'année suivante."

"Le temps est un facteur important, oui. Mais essayer de comprendre quels changements doivent être faits en est également un autre. Tout le monde présume que les changements proposés aident la voiture qui suit et favorisent les dépassements. Eh bien, c'est une sacrée présomption. Il n'y a pas de données pour le prouver, c'est uniquement l'idée de quelqu'un."

source Motorsport.com du 17/04/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Liberty Media

le Mar 17 Avr - 16:38
Les équipes aident la F1 dans les recherches sur les dépassements



Les équipes de Formule 1 aident activement la FOM et la FIA dans leurs recherches pour qu'il y ait plus de dépassements en contribuant au projet avec des ressources de CFD alors que la date butoir pour 2019 approche.

C'est la première fois depuis une décennie que des équipes sont impliquées dans une telle recherche, qui était auparavant conduite sous la direction du Groupe de Travail de la FIA sur les Dépassements (GTD).

L'équipe de recherche et développement de la F1, dirigée par le directeur technique Pat Symonds et en collaboration avec le responsable technique de la FIA Nikolas Tombazis, a proposé des changements sur les ailerons avant censés aider une voiture suiveuse à rester proche de celle qui la précède.

Après une réunion infructueuse à Bahreïn sur le sujet, les équipes se sont mises d'accord pour mener leurs propres recherches et leurs résultats vont nourrir le projet. La date butoir officielle pour les modifications de la réglementation technique en vue de 2019 est le 30 avril (au-delà, il faudra l'unanimité).

Le directeur technique de Williams, Paddy Lowe, alors chez McLaren, était l'une des figures clés du Groupe de Travail sur les Dépassements original. Créé par la FIA et dirigé par Lowe, Rory Byrne (Ferrari) et Pat Symonds (Renault), il a conduit aux changements de règles aérodynamiques qui ont été adoptées pour la saison 2009.

"Les propositions qui ont été faites conjointement par la FIA et la FOM sont basées sur les recherches de la FOM, qui s'ajoutent au travail fait par le GTD", a déclaré Lowe à Motorsport.com. "Et certaines des découvertes récentes suite à ce travail supplémentaire sont assez fascinantes dans la façon dont elles inscrivent à la suite du GTD."

"Si vous vous souvenez, le GTD a été créé dans un contexte où il n'y avait pas de recherche et développement centrale pour la discipline, et les équipes ont financé ce travail, 50'000 dollars chacune pour ce programme, ce qui ne permet pas une immense quantité de travail."

"Il lance un programme et ça s'arrête là, et je pense qu'il est fantastique que les nouveaux propriétaires de la F1 investissent dans de la recherche centrale pour vraiment étudier et développer des règles en s'appuyant sur la science."

"Si ça avait existé avant, en ayant créé les voitures issues du GTD en 2009, ce qui aurait été parfait avec le recul aurait été d'avoir un programme de suivi qui, un an après, se serait penché sur les voitures qui ont été produites."

Lowe a mis en avant le fait que la préoccupation actuelle de la FOM en matière de recherche – l'effet des plaques d'extrémité d'ailerons avant qui dévient le flux d'air – est un développement plus récent. "Une des choses les plus intéressantes est qu'immédiatement, quand les voitures sont sorties, les équipes ont créé des plaques d'extrémité qui écartaient le flux d'air, qui n'avaient jamais été étudiées par le programme du GTD."

"L'hypothèse qu'ils ont actuellement est que ces effets d'écartement du flux d'air sont hautement préjudiciables au processus et aux structures qui ont été identifiées par le GTD, ce qui est vraiment fascinant."

"Ce qui se passe actuellement est que le groupe de la FOM a travaillé et ils demandent maintenant aux équipes de faire leurs propres études en partant de la même proposition, et de voir si en utilisant le CFD [mécanique des fluides par ordinateur], ils peuvent démontrer les mêmes relations dont la FOM et la FIA croient qu'elles vont améliorer les dépassements. Ce sera fait tout le reste de ce mois."

Lowe a confiance dans le fait que cette recherche supplémentaire va aider à avancer sur la question et que des modifications seront faites pour 2019. "Je pense que c'est un sujet direct et quelque chose qui sera développé, fera l'objet de recherches et sera discuté pendant les prochaines semaines. Il y a une date butoir réglementaire à la fin du mois d'avril. Je pense que ça peut être fait."

source Motorsport.com du 17/04/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
R-ONE_97
Membre d'honneur
Membre d'honneur
PSN : mikzipp
Contrôleur : Logitech G25
Cockpits : Playseat Evolution
Jeux PS3 : GT5 / GT6 / GRID / WRC 3
Jeux PC : TM utd forever <3
Messages : 8800
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 21
http://www.gt6-france.com

Re: Liberty Media

le Mar 17 Avr - 18:24
et je pense qu'il est fantastique que les nouveaux propriétaires de la F1 investissent dans de la recherche centrale pour vraiment étudier et développer des règles en s'appuyant sur la science.

OUI OUI et OUI ! Very Happy

_________________
Drogué aux sciences et aux sports mécaniques...
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Liberty Media

le Mar 17 Avr - 18:37
pourvu que çà ne reste pas juste une 'idée' et que tout sera fait pour avoir plus de déplacements sans pour celà rajouter des zones de DRS !!!

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Liberty Media

le Mer 18 Avr - 10:38
La F1 doit accepter d'avoir des bons et des mauvais GP



Le manque de spectacle et de dépassements lors du Grand Prix d'Australie a entraîné des discussions animées, ainsi que l'accentuation du travail mené pour améliorer les choses.

Dans une période décisive pour la Formule 1, qui doit décider de l'orientation technique qui sera prise pour l'horizon 2021, Liberty Media a confié à Ross Brawn la mise en place d'un groupe de travail qui œuvre sur la recherche de solutions plus immédiates. Paradoxalement, les deux derniers Grands Prix, à Bahreïn et en Chine, ont été animés et ont apporté de l'eau au moulin de ceux qui mettaient en garde contre une sur-réaction disproportionnée après Melbourne.

"Cela montre que nous sommes un petit peu inconstants dans nos décisions, et une course amène les gens à essayer des choses qui, parfois, ne sont peut-être pas nécessaires", constate Toto Wolff, directeur de Mercedes F1. "La Formule 1 a toujours été comme ça. [En Chine] nous avons vu un premier relais qui pouvait être jugé ennuyant. Puis nous avons eu une deuxième partie de course, 60% du Grand Prix, qui était incroyable."

"Nous devons l'accepter. Il y a de beaux matchs de football, et il y en a des mauvais. [Dimanche] la première mi-temps n'était pas bonne, la seconde mi-temps du match était extrêmement excitante. Et les tirs au but étaient fantastiques !"

L'Histoire retiendra que les deux derniers Grands Prix ont été animés et ont apporté leur lot de suspense, alors que ce début de saison est le premier depuis le début de l'ère hybride à ne pas voir Mercedes dominer outrageusement. La firme à l'Étoile, bien qu'en tête du championnat constructeurs, est d'ailleurs toujours en quête d'une première victoire en 2018. Est-ce à dire que sa domination était la principale cause d'ennui ? "Je souhaite que nous revenions en arrière pour retrouver cette situation…", répond Toto Wolff avec malice.

L'habitude du monde de la F1 à vouloir régler toujours au plus vite ce type de problématique n'a rien d'une nouveauté, mais ne doit pas être une fatalité selon une partie de ses acteurs. Chez Force India, on estime qu'il faut être prudent dans les décisions à prendre, mais l'occasion de faire entrer en jeu des nouveautés avant 2021 ne doit pas être laissée de côté selon Bob Fernley.

"Je pense que nous devrions laisser couler un peu plus longtemps, et voir où ça nous mène", relativise le directeur adjoint de l'écurie indienne sur la question du manque de dépassements. "Je pense qu'il y a d'autres choses que nous pourrions chercher à introduire d'ici le programme 2021. Je pense que l'accent devrait être mis sur la manière dont nous pouvons mettre en œuvre les plans pour 2021, et commencer à en tirer profit plutôt que de réparer quelque chose qui n'est pas vraiment cassé."

source Motorsport.com du 18/04/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
R-ONE_97
Membre d'honneur
Membre d'honneur
PSN : mikzipp
Contrôleur : Logitech G25
Cockpits : Playseat Evolution
Jeux PS3 : GT5 / GT6 / GRID / WRC 3
Jeux PC : TM utd forever <3
Messages : 8800
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 21
http://www.gt6-france.com

Re: Liberty Media

le Mer 18 Avr - 10:48
Si la deuxième partie de course a été intéressante, ce n’est pas grâce aux grandes écuries, c’est grâce à un crash con entre deux coéquipiers.
La Chine ne doit pas servir d’exemple pour leurs arguments, une course devrait être disputée sans safety car obligatoire.
Soit ils passent à la stratégie américaines sur les safety car, soit les courses seront chiantes

_________________
Drogué aux sciences et aux sports mécaniques...
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Liberty Media

le Mer 18 Avr - 10:53
c'est vrai que l'entrée en piste des SC peut profiter à certaines écuries qui en profitent ..mais il y aura toujours des perdants dans l'entrée des SC !!!! il y a du bon et du mauvais !!!

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
R-ONE_97
Membre d'honneur
Membre d'honneur
PSN : mikzipp
Contrôleur : Logitech G25
Cockpits : Playseat Evolution
Jeux PS3 : GT5 / GT6 / GRID / WRC 3
Jeux PC : TM utd forever <3
Messages : 8800
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 21
http://www.gt6-france.com

Re: Liberty Media

le Mer 18 Avr - 12:03
Moi je pensais plutôt au fait que sans safety car, le GP Chine aurait été chiant comme l’Australie.
C’est dommage que sans SC, il soit impossible d’avoir des courses disputées

_________________
Drogué aux sciences et aux sports mécaniques...
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Liberty Media

le Mer 18 Avr - 16:27
possible aussi ..mais çà on ne le saura jamais !!!!

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Liberty Media

le Ven 20 Avr - 16:41
Y aura-t-il encore une F1 à deux vitesses en 2021 ?



Objet de toutes les attentions, le projet que cherche à mettre en place Liberty Media pour l'avenir de la Formule 1 à l'horizon 2021 est à la fois sensible et catalyseur de polémiques.

Parmi les volontés affirmées des propriétaires de la discipline, celle de réduire l'écart entre les équipes de pointe et le reste du peloton est au cœur des préoccupations. À Bahreïn, Liberty a présenté ses propositions aux équipes du plateau : elles comportent notamment une suggestion pour plafonner les coûts ainsi qu'une modification de la manière dont sont redistribués les revenus commerciaux. La question de la motorisation est également à régler, avec une échéance fixée fin mai.

Au cours des cinq dernières saisons, toutes les victoires se sont partagées entre les trois top teams uniquement : Mercedes, Ferrari et Red Bull. En ce début de saison, on constate par ailleurs un fossé de performance qui résiste entre ces trois écuries et les autres. Pour des équipes comme Force India, il ne fait aucun doute que le plan de la F1 doit être de rapprocher les équipes pour permettre à un maximum d'entre elles de venir se mêler aux avant-postes.

"La division [du plateau] en deux groupes est définie par votre budget", rappelle Otmar Szafnauer, directeur de l'exploitation chez Force India. "Ce qui nous restreint, c'est le budget que nous avons pour nous permettre de faire des expérimentations afin de produire ce qui est optimal."

"Si l'on n'a pas le budget pour produire instantanément, il y a du retard en piste par rapport au moment où l'on a trouvé l'amélioration. Si vous avez l'argent, vous aurez les pièces le lendemain. Vous disposerez d'une plus large base de fournisseurs, ou bien vous achèterez la machine pour faire les choses vous-mêmes. Une fois que les coûts plafonnés arriveront, nous dépenserons tous la même quantité, toute ces choses-là disparaîtront. Cela devrait resserrer le peloton."

Le plafond contesté des 150 millions de dollars

La proposition de budget plafonné faite par Liberty Media évoque une limite fixée autour de 150 millions de dollars (environ 122 millions d'euros). Les équipes de pointe dépensent plus du double de cette somme et voient l'idée d'un très mauvais œil. Chez Mercedes, Toto Wolff l'a d'ores et déjà jugée "pas réalisable", précisant qu'il ne tenait pas compte de tous les domaines : "Ce chiffre doit être mis en perspective, car le marketing est exclu, les pilotes sont exclus, de nombreuses autres activités sont exclues".

Les arguments du directeur exécutif de Mercedes F1 ne convainquent pas pour autant Otmar Szafanauer, en dépit des liens entre les deux équipes puisque Force India utilise les unités de puissance de la firme de Stuttgart. Les discussions à venir pourraient d'ailleurs s'orienter vers une séparation des dépenses, ce qui permettrait de ne pas inclure les budgets moteur et marketing, ainsi que les salaires des pilotes, dans la partie plafonnée, afin de satisfaire les équipes d'usine.

"Je pense que le chiffre qu'ils ont proposé est raisonnable", considère Szafnauer. "Ces deux dernières années, nous étions à la quatrième place et nous dépensions significativement moins que l'objectif [fixé par Liberty]. Il faut faire des compromis. Peut-être que le compromis est que tout le monde soit satisfait ou non satisfait dans la même mesure. Pour nous, idéalement, l'objectif devrait être plus bas, mais ce serait injuste pour d'autres."

source Motorsport.com du 20/04/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Liberty Media

le Dim 22 Avr - 11:15
Comment les promoteurs de GP profitent des efforts marketing de la F1



S'exprimant lors d'une conférence sur les avantages de l'organisation d'événements sportifs majeurs, la directrice mondiale des relations avec les promoteurs, Chloe Targett-Adams, a souligné les nouvelles méthodes de travail de la F1.

La seconde Conférence annuelle sur les Avantages d'Accueillir des Événements Sportifs Majeurs se tenait en début d'année au Heydar Aliyev Centre de Bakou, conçu par Zaha Hadid, et la Formule 1 en a été un point clé, avec des présentations de Chase Carey ainsi que des promoteurs des GP de Russie et d'Azerbaïdjan.

Chloe Targett-Adams, directrice globale des relations avec les promoteurs de la F1, a dévoilé la nouvelle approche des détenteurs des droits commerciaux concernant la discipline et souligné les projets pour impliquer les petites et les moyennes entreprises locales auprès des promoteurs afin d'assurer une promotion tout au long de l'année et un partenariat.

Le Grand Prix d'Australie, qui compte déjà 44 partenaires locaux et que le gouvernement de Victoria utilise comme une moyen de mettre en avant des entreprises locales, a été présenté comme un modèle à suivre.



"Nous sommes avec Melbourne depuis le milieu des années 1990 et cela démontre vraiment l'impact sur le long terme du soulèvement économique de l'État et de la ville", a déclaré Targett-Adams. "Nous avons travaillé avec le promoteur pendant des années pour créer des opportunités commerciales pour les entreprises locales, l'État de Victoria, Melbourne et nos partenaires globaux."

"Nous avons 44 partenaires pour l'épreuve désormais, et ils ont tous de la visibilité. C'est un programme à plusieurs niveaux conçu pour correspondre à leurs dépenses et à leur marketing."

Alors que la face publique du sponsoring en F1 est depuis longtemps représentée par des accord avec des marques mondiales à fort standing comme Emirates et Rolex, le concept de voir des promoteurs de courses travailler avec la discipline pour offrir des opportunités de partenariat à des entreprises locales n'est pas nouveau ; cela n'attire l'attention que maintenant, alors que tous les regards sont tournés vers le nouvel effort marketing de la discipline.



Faire grandir la discipline est le principal objectif, et la F1 travaille désormais directement avec ses promoteurs pour essayer de booster l'engagement et l'intérêt à la fois globalement mais aussi localement.

"En tant que promoteur officiel de la F1, en tant que l'un de nos partenaires commerciaux, vous rejoignez le club de partenaires globaux, de nations et de marques venant de multiples industries", continue Targett-Adams. "Nous connaissons tous nos équipes de F1 : Ferrari, Williams, Renault. Mais nos nations sont des promoteurs avec des centre-villes emblématiques : Shanghai, Melbourne, Montréal..."

"En entrant dans plus de marchés et dans des zones de croissance clé – l'Asie, le Moyen-Orient, l'Amérique du Nord, l'Amérique du Sud –, il est intéressant de voir comment nous pouvons les aider à travailler ensemble pour augmenter [la croissance]."



Avoir pour la première fois dans l'Histoire de la discipline un département marketing centralisé a permis à la F1 de beaucoup travailler pour trouver de nouvelles façons de promouvoir le championnat et tout ce que cela procure – ou peut procurer – pour une nation organisatrice. Mais booster le profil de la discipline n'est pas le seul objectif : Targett-Adams veut aussi améliorer la viabilité et la santé de la Formule 1 au travers de son rayonnement.

Elle ajoute : "Une nouvelle intiative que nous avons actuellement est vraiment d'améliorer les outils promotionnels, afin de porter la vision de nos partenaires, de nos promoteurs, des entreprises locales. Nous voulons élever nos partenaires, [les] intégrer plus à l'événement, améliorer la visibilité. Cela stimule l'économie et c'est aussi une source d'inspiration pour la population locale, ça maximise l'engouement national."

"Nous allons également promouvoir la viabilité via plus d'engagement communautaire et social. Les commissaires en sont un très bon exemple, tout comme le programme des volontaires. Un autre aspect est 'F1 in Schools', qui est le plus grand challenge scolaire au monde : il est passé de 2000 [participants] en 2004 à plus de 1,3 million en 2017. Quarante-six pays, 26'000 écoles, et cela engage au travers du curriculum et apprend des compétences professionnelles."



"Nous voulons soutenir et travailler avec nos partenaires afin de créer de nouvelles opportunités d'engager les fans pour vraiment réaliser nos projets marketing. Nous avons une exposition pour les fans de F1 sur la santé, le style de vie et le fitness. Pirelli sponsorise un challenge d'arrêts au stand. [Nous recherchons] comment engager plus avec un accès aux coulisses, avec des expériences en piste, avec des visites de garages, et nous recherchons également des opportunités multimédias et numériques, de la programmation et des contenus qui peuvent marcher pour nos partenaires afin d'approfondir la relation avec les fans."

"Un message clé est que nous, du côté de la F1, nous sommes très ouverts au business et ouverts à travailler avec vous et à créer plus de visibilité."



Cette ouverture va au-delà des mots ; Targett-Adams a fourni aux participants une liste des exemples actuels d'engagement de la part des promoteurs.

"En Espagne, nous travaillons sur une solution avec un grand magasin de premier plan pour [offrir] des cadeaux, pas seulement pour la course espagnole mais à travers d'autres secteurs et sur d'autres marchés clés pour lesquels ils ont un intérêt. Avec notre promoteur PepsiCo, pour mettre en avant leur tequila, nous avons une gamme de tequilas dans nos hospitalités. Nous pouvons offrir des opportunités et des points de vente tout au long de l'année, pas seulement pour le week-end de l'épreuve."

"Notre promoteur australien a fait une superbe activation en 2016 : le déjeuner le plus long au monde en collaboration avec le Festival de la nourriture et du vin de Melbourne, pour mettre en avant les chefs locaux. Cela a aussi impliqué les entreprises locales et interétatiques à travers l'Australie et vraiment engagé largement."



source Motorsport.com du 22/04/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Liberty Media

le Ven 27 Avr - 13:23
Aston Martin, argument de la F1 face aux menaces de Ferrari ?



Aston Martin estime que son intention de devenir motoriste en 2021 peut être exploitée par la Formule 1 face aux menaces de départ de Ferrari.

Les propriétaires de la F1 ont révélé leurs plans pour l'avenir de la discipline en marge du Grand Prix de Bahreïn, avec notamment des moteurs plus simples, plus bruyants, plus puissants et moins onéreux que les V6 turbo hybrides actuels.

La FIA s'attend à finaliser la réglementation moteur 2021 de la F1 "d'ici la fin du mois de mai", ayant récemment confirmé son intention de conserver des V6 turbo hybrides 1,6l en enlevant le MGU-H des systèmes de récupération d'énergie.

Aston Martin déclare envisager de construire un moteur selon la nouvelle réglementation si la technologie est simplifiée et les coûts suffisamment réduits, tandis que Ferrari menace de quitter la F1 si ce processus de simplification va trop loin.

Dans une interview accordée à F1 Racing, Andy Palmer, PDG d'Aston Martin, suggère par ailleurs que le statut de la marque en tant que concurrent de Ferrari sur le marché automobile des supercars pourrait renforcer la position de la F1 dans les négociations avec la célèbre marque italienne et atténuer les dégâts que causerait un départ de Ferrari.

"Liberty veut clairement un nouveau moteur [pour 2021]. Ils veulent faire avancer la F1", déclare Palmer. "Les écuries actuelles ne veulent pas trop changer le moteur. Dans l'ancien monde, elles l'auraient emporté, non ? À un moment, Red Bull s'est retrouvé dans l'impasse. Mais maintenant, ils ont quelqu'un assis derrière eux qui dit : 'Si vous écrivez les règles de cette façon, nous pourrions être intéressés par la fourniture d'un moteur'. Voilà une alternative."

"Maintenant, quand Ferrari menace de quitter la F1, Liberty peut répondre : 'Eh bien, Aston et Ferrari, c'est le même type de marché, c'est le même type de clients, ce n'est peut-être pas si mal que vous vouliez partir'."

Palmer espère qu'Aston peut façonner l'avenir de la F1 de façon positive, même si la marque venait finalement à ne pas faire son arrivée en tant que motoriste.

"De quoi a besoin la F1 maintenant ? D'un bon coup de pied au cul, qu'elle se rappelle pourquoi elle est là. Il ne s'agit pas d'une course à l'armement qui ne fait que prendre de l'ampleur. En son cœur se trouvent le divertissement, la passion des fans et la technologie de pointe."

"Par la façon dont nous agissons et nous nous comportons actuellement, nous bouleversons l'ordre établi. Nous faisons parler les gens. Et même si nous ne venons pas au final, peut-être que nous aurons aidé à améliorer la F1."

Palmer réitère par ailleurs le fait qu'Aston aurait besoin d'aide pour construire un moteur compétitif selon la nouvelle réglementation.

"Je ne me fais aucune illusion sur la difficulté que représenterait un moteur de F1 – à la base, je suis ingénieur moteur. Si nous simplifions vraiment, et plafonnons les coûts de développement, il est possible que nous soyons engagés. Mais si je devais m'engager, je le ferais avec des partenaires. Si nous le pouvons, nous le ferons, mais nous n'allons pas fournir un moteur à Red Bull pour rester en fond de grille", conclut-il.

source Motorsport.com du 27/04/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
R-ONE_97
Membre d'honneur
Membre d'honneur
PSN : mikzipp
Contrôleur : Logitech G25
Cockpits : Playseat Evolution
Jeux PS3 : GT5 / GT6 / GRID / WRC 3
Jeux PC : TM utd forever <3
Messages : 8800
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 21
http://www.gt6-france.com

Re: Liberty Media

le Ven 27 Avr - 13:31
Si tu penses que gagner Aston Martin compense un départ de Ferrari, tu te trompes et tu es bien prétentieux.
Le symbole historique de la voiture de sport, c’est Ferrari. Le symbole historique de la F1, c’est Ferrari. Voilà tout.

_________________
Drogué aux sciences et aux sports mécaniques...
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Liberty Media

le Mar 1 Mai - 10:41
Dépassements : la modification des règles pour 2019 a été votée !



Lors d'un vote de dernière minute, la Commission F1 a accepté la modification pour 2019 du package aérodynamique afin de favoriser les dépassements, malgré l'opposition d'une majorité d'équipes.

Une proposition pour modifier les plaques d'extrémité des ailerons avant afin de permettre aux voitures de se suivre, ainsi que pour mettre en place un flap d'aileron arrière plus gros et donc un effet décuplé du DRS sont été validés. Cependant, un package supplémentaire concernant les déflecteurs n'a, lui, pas obtenu d'accord.

Le vote s'est tenu ce 30 avril, dernier jour lors duquel le Règlement Technique pouvait être modifié pour l'an prochain sans avoir besoin de l'unanimité. Les règles de la Commission F1 impliquent que le vote d'au moins quatre des dix écuries actuelles est requis pour qu'une proposition soit acceptée si toutes les autres parties impliquées (la FIA, la F1, les sponsors et les promoteurs) la soutiennent.

Même dans ce cas, plusieurs directeurs d'écuries ont suggéré à Bakou qu'il n'y aurait pas suffisamment de soutien pour qu'elle soit approuvée, Williams étant la seule structure à avoir exprimé publiquement son approbation.

Bien qu'il n'y ait pas eu de confirmation officielle, il semble qu'au moment du vote, six équipes étaient toujours opposées au projet, des sources suggérant que Ferrari, Red Bull, Renault, McLaren, Toro Rosso et Haas ont dit non, alors que Williams a été rejoint par Mercedes, Force India et Sauber au moment de voter oui.

La proposition de modification des ailerons a été une réponse directe au manque de dépassements lors du GP d'Australie, qui a poussé la FIA et Liberty à chercher des moyens d'améliorer les choses en vue de 2019. Ils ont pu s'appuyer sur certaines recherches déjà menées par des ingénieurs des écuries de F1 pour le package 2021.

Comme rapporté précédemment, une réunion des directeurs techniques des écuries à Bahreïn avait échoué à parvenir à une conclusion ferme sur les idées mises en avant par le projet conjoint entre FIA et F1.

Tout le monde s'accorda alors pour que les écuries effectuent des recherches supplémentaires en CFD dans le but de parvenir à une conclusion d'ici la date butoir du 30 avril. Les résultats de ces études ont été envoyés à la FIA. Un rapport complet, comprenant notamment ces résultats, a ainsi été remis aux équipes ce vendredi, formant la base du vote de ce lundi.

Les modifications des déflecteurs ont été ajoutées relativement tard et ne faisaient pas partie des recherche menées par les écuries, ce qui permet d'expliquer pourquoi il n'y a pas eu d'accord sur ce point.

source Motorsport.com du 01/05/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Liberty Media

le Mar 1 Mai - 10:47
La F1 va lancer une émission d'après-Grand Prix en live sur Twitter



La Formule 1 a annoncé par communiqué officiel le lancement très prochainement du F1 Live Show, une émission d'après-course exclusivement diffusée sur Twitter.

La discipline reine des sports mécaniques poursuit son expansion sur les réseaux sociaux avec l'arrivée dès le Grand Prix d'Espagne et pour un total de dix courses cette saison d'une nouvelle émission qui sera à suivre en direct et gratuitement sur Twitter à partir du compte officiel de la F1.

Animée par le journaliste Will Buxton, désormais présentateur attitré de la Formule 1, elle se tiendra juste après la cérémonie du podium, en live depuis le paddock, et verra la participation d'un panel de spécialistes, parmi lesquels le Champion du monde 2016 Nico Rosberg.

Au menu de ce F1 Live Show, qui sera en anglais : des interviews de pilotes, d'ingénieurs et de directeurs d'équipes, ainsi qu'une analyse des moments clés de la course.

Cette nouveauté est au cœur d'une relation plus étroite qui va être tissée entre la Formule 1 et Twitter puisque il est également annoncé que, pour tous les GP à venir, les meilleurs moments des courses seront distribués grâce à des clips vidéo Twitter, qui permettront à la fois de toucher un public plus important mais aussi de mettre en place une meilleure monétisation de ces contenus, avec la possibilité pour des annonceurs d'entrer en contact avec une audience plus large.

Ce lancement interviendra donc le même week-end que celui de F1 TV Pro, service très attendu de streaming live, dont l'ouverture a été retardée après avoir pourtant été annoncée pour le GP d'Australie fin mars.

source Motorsport.com du 01/05/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Liberty Media

le Mar 1 Mai - 18:43
Brawn : Ricciardo était "passager" au moment du crash avec Verstappen



Ross Brawn, le manager sportif de la Formule 1, a expliqué que Daniel Ricciardo avait été passager de sa Red Bull lors de son accrochage avec Max Verstappen. Le Britannique soutient également la décision des commissaires sur l'incident.

Lors du 40e tour du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2018 de F1, les deux Red Bull RB14 ont terminé leur course dans l'échappatoire du virage 1, victime d'un accrochage entre les deux pilotes. En effet, alors qu'il était en position de défense, Verstappen s'est décalé légèrement à deux reprises peu avant la zone de freinage et Ricciardo l'a percuté en survitesse par l'arrière.

Dans son point désormais traditionnel d'après Grand Prix, Ross Brawn est revenu sur l'incident pour y apporter un regard technique avant tout. "Je ne veux pas faire de commentaire sur qui il faut tenir pour responsable ou sur comment une équipe devrait gérer ces problèmes pendant une course, mais je pense que la décision des Commissaires de réprimander les deux pilotes était la bonne ligne de conduite."

"Mais j'aimerais mettre en lumière un point technique. Une fois que Daniel a décidé de sa trajectoire et que Max a changé de direction pour bloquer cette ligne, l'Australien est devenu un passager. La perte d'appui aérodynamique rencontrée par Ricciardo dans le sillage de la voiture de Verstappen l'a rendu inarrêtable."

"Nous réfléchissons toujours à l'appui aéro en l'appliquant au virage, mais l'impact qu'a l'adhérence supplémentaire au freinage est immense. Retirez ce grip au freinage et ce qui est arrivé dimanche est inévitable. Même s'il s'agissait d'un exemple extrême, cela a de nouveau mis en avant la nécessité de trouver un moyen de développer des règles pour rendre les voitures plus maniables dans ces conditions."

L'"étape importante" des règles pour 2019

Évidemment, cela ne va pas sans rejoindre l'actualité très récente puisque lors d'un vote en Commission F1 ce lundi 30 avril, il a été décider d'inscrire dans la réglementation technique 2019 plusieurs points visant à faciliter la possibilité pour les monoplaces de se suivre, dont la simplification des ailerons avant. Une chose dont se félicite forcément Brawn, puisque le groupe technique issu de la FOM est à l'origine de cette proposition particulière.

"La décision du Groupe Stratégique et de la Commission F1 prise hier, ratifiée par le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA, d'approuver des modifications aérodynamiques, qui visent à favoriser des courses plus serrées et plus de dépassements pour la saison 2019 est vraiment une étape importante."

Il est aussi important de noter que la décision a été prise après une intense période de recherches concernant les propositions de la FIA, qui ont été faites avec le soutien de la Formule 1 et conduites par une majorité d'équipes. Cela montre un bon esprit et une bonne manière de travailler ensemble pour une Formule 1 meilleure et plus spectaculaire, ce que la FIA, la F1, les équipes et, plus important, les fans veulent. Bravo."

source Motorsport.com du 01/05/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Liberty Media

le Lun 7 Mai - 8:27
La Draft de la NFL incite la F1 à repenser l'intersaison



Les dirigeants de la Formule 1 ont déclaré que le succès de la Draft de la NFL les incitaient à réfléchir à des moyens de rendre l'intersaison F1 plus intéressante.

Le calendrier actuel de la F1 courant de mars à novembre, la discipline connaît toujours une chute de popularité pendant les mois d'hiver lors desquels rien ne permet d'engager les fans.

Propriétaire de la F1, Liberty Media souhaite prendre ce problème à bras-le-corps et envisage une série d'idées, de l'organisation de compétitions impliquant les équipes et les pilotes à l'organisation d'événements ou de festivals.

Chase Carey, président de la F1, a déclaré que l'inspiration pour cette idée venait de la Draft de la NFL, qui est un événement annuel très populaire outre-Atlantique pendant l'intersaison du Championnat de football américain, et sert aussi de principale source de recrutement de joueurs pour la ligue.

S'exprimant lors d'un événement promotionnel avant le Grand Prix d'Espagne, Carey de déclarer : "Une des ambitions que nous avons est de trouver comment faire de ce sport quelque chose qui engage les fans pendant 12 mois. Mais ça ne veut pas dire que nous allons courir [aussi longtemps] : notre saison ne va pas faire 12 mois."

"Un exemple pourrait être la NFL, qui ne joue pas en ce moment, mais ils viennent d'avoir le Draft de la NFL. C'est un grand événement. Ils ont créé des événements qui sont intéressants pour les fans, même quand ils ne sont pas en saison."

"Donc nous souhaiterions déterminer la façon de créer des choses plus intéressantes pour les fans, qu'il s'agisse d'une compétition unique ou d'événements uniques, ou de choses qui sont autour de la discipline pour continuer à construire l'intérêt et à permettre aux fans de s'engager encore plus."

Pour Carey, allonger le calendrier F1 ne serait pas une bonne chose pour raccourcir l'intersaison. Il estime également que le championnat ne doit pas détourner l'attention de son événement principal. "Les 21 courses que nous avons seront toujours le plus important, mais nous pensons pouvoir faire d'autres choses qui permettent aux fans de se connecter avec la discipline."

"Nous avons une saison qui est vraiment complète, notre saison commence en mars et se termine en novembre, donc c'est une longue saison, et il faut reconnaître qu'il y a beaucoup d'usure pendant cette saison."

"Mais je dirais que nous pensons qu'il s'agit d'une bonne chose de trouver des façons d'engager les fans dans la discipline. Il pourrait ne pas s'agir d'une compétition en piste, ça pourrait être d'autres aspects du championnat, mais il y a des idées uniques au sujet de différentes formes de compétitions auxquelles nous réfléchissons et desquelles nous discutons avec les différentes parties."

source Motorsport.com du 07/05/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Liberty Media

le Lun 7 Mai - 8:28
qu'est ce qu'ils vont bien pouvoir nous sortir encore comme idée ?????

j'attends avec impatience ces idées pour combler l'inter saison ....

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
R-ONE_97
Membre d'honneur
Membre d'honneur
PSN : mikzipp
Contrôleur : Logitech G25
Cockpits : Playseat Evolution
Jeux PS3 : GT5 / GT6 / GRID / WRC 3
Jeux PC : TM utd forever <3
Messages : 8800
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 21
http://www.gt6-france.com

Re: Liberty Media

le Lun 7 Mai - 16:22
Des course monomodeles sans enjeux sur des circuits où la F1 ne va pas d’habitude.
Par exemple tout le monde en clio cup. Ou alors si on veut éviter de faire de la pub à une équipe, tout le monde en Lotus élise trophy.
Des petites courses à la mode RoC dans l’esprit mais avec l’engagement minimal de équipes, genre quelques mécanos et la livrée de la voiture à la couleur de l’équipe. Je trouverais ça marrant moi, et ça permettrait de voir rouler Russel ou Norris avec des Magnussen ou Gasly

_________________
Drogué aux sciences et aux sports mécaniques...
Contenu sponsorisé

Re: Liberty Media

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum