Partagez
Aller en bas
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Grand Prix d' Espagne 2018

le Ven 4 Mai - 20:19
Renault aura un nouveau carburant en Espagne



L'écurie Renault Sport F1 abordera le Grand Prix d'Espagne avec plusieurs évolutions mais aussi avec un nouveau carburant.

La structure française s'est offert à Bakou son meilleur résultat depuis son retour en tant que structure d'usine, avec la cinquième place de Carlos Sainz. Une satisfaction pour Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing, qui salue également l'évolution positive que le Losange connaît.

"En Azerbaïdjan, nous avons obtenu notre meilleur résultat depuis notre retour en 2016. Nous sommes conscients des circonstances, il n’en reste pas moins que nous sommes désormais en position de saisir la moindre opportunité. Notre progression s’illustre en chiffres, par exemple notre écart avec la pole position a été réduit de moitié par rapport à l’an passé."

La saison européenne à proprement parler va débuter par le Grand Prix d'Espagne, à Barcelone. Renault va profiter de cette occasion pour introduire, avec Castrol, un nouveau carburant. "Le début de la saison européenne doit nous permettre de consolider ce niveau de performance. En Espagne, nous bénéficierons d’une évolution côté moteur avec un nouveau carburant, ainsi que de subtilités aérodynamiques pour adapter la R.S.18 aux caractéristiques de la piste."

"Nous espérons faire un pas supplémentaire, tout en sachant que de nombreuses équipes introduiront leurs propres packages d’évolutions et que Barcelone est un circuit parfaitement connu de tous."

"Nous devons pousser pour les points et cette quatrième place au championnat constructeurs, qui est maintenant à notre portée, mais pour laquelle je m’attends à ce que ce soit encore plus serré. Pour y parvenir, notre objectif reste la fiabilité et la capacité à marquer des points à l’arrivée de chaque course. Dans cet état d’esprit, nous abordons l’Espagne avec enthousiasme et beaucoup d’espoir."

Quelques évolutions aérodynamiques pour l'épreuve catalane, mais pas de grosse révolution, après un package conséquent introduit à Bakou, comme l'explique Bob Bell, directeur technique.

"Traditionnellement, c’est effectivement en Espagne que toutes les équipes sortaient de grosses évolutions, notamment au niveau de l’aérodynamisme. Cette année, nous avons introduit un premier gros package aérodynamique à Bakou, à Barcelone nous aurons moins de nouveaux éléments. Pour les prochains Grands Prix, nous avons prévu des évolutions plus ou moins visibles à chaque fois."

A priori, McLaren disposera également de ce nouveau carburant, l'accord avec Petrobras ne verra l'apparition d'un carburant et de lubrifiants spécifiquement conçus pour la F1 qu'à partir de 2019. En revanche, Red Bull n'en disposera pas, puisque c'est Exxon/Mobil qui fournit à l'écurie ces produits.

source Motorsport.com du 04/05/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Grand Prix d' Espagne 2018

le Mer 9 Mai - 12:28
Le programme TV du Grand Prix d'Espagne



La saison 2018 de Formule 1 se poursuit ce week-end, avec la cinquième épreuve du championnat disputée sur le tracé de Barcelona-Catalunya, en Espagne.

Pour le public français, il faudra compter comme ces dernières années sur la diffusion de l'épreuve par le groupe Canal+, qui agence la programmation sur ses différents canaux.

Il est à noter que le service officiel de streaming en direct F1 TV Pro devrait être ouvert avant cette épreuve, le prix affiché dans le cadre de la souscription sur le site de la Formule 1 étant pour le moment de 170,99 euros à l'année (au lieu de 189,99), dans le cadre d'une offre promotionnelle qui court jusqu'au 31 mai (aucune option n'est encore disponible pour un abonnement mensuel).

source Motorsport.com du 09/05/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Grand Prix d' Espagne 2018

le Jeu 10 Mai - 11:23
Ferrari place ses rétroviseurs sur le Halo



Sur le Circuit de Barcelona-Catalunya, la Ferrari SF71H arbore des nouveaux rétroviseurs.

À la veille des premiers essais libres du Grand Prix d'Espagne, la Ferrari SF71H est apparue avec de nouveaux rétroviseurs. Ceux-ci sont désormais fixés directement sur le Halo, où ils sont également surmontés d'un appendice aérodynamique.

Le retour en Europe ce week-end marque l'introduction de nombreuses évolutions dans les différentes équipes, et l'apparition probable de nouvelles solutions.

Cette fixation des rétroviseurs sur le Halo a été autorisée par la FIA il y a quelques semaines, à condition que cela se fasse dans le respect du Règlement Technique.

Dans une directive technique publiée le mois dernier, la FIA avait indiqué aux équipes qu'il leur revenait de prouver que les montants étaient suffisamment sûrs : "Vous devez nous convaincre que l'installation est suffisamment rigide pour assurer que le rétroviseur ne vibre pas trop, car cela limiterait la vision du pilote."



source Motorsport.com du 10/05/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Grand Prix d' Espagne 2018

le Jeu 10 Mai - 11:26
Red Bull : Ricciardo et Verstappen "exemplaires" après Bakou



Christian Horner se félicite de la manière dont se sont comportés ses pilotes après l'accrochage de Bakou. Le directeur de Red Bull Racing revient également sur le début de saison difficile de Verstappen.

Soutien indéfectible de son pilote, Christian Horner estime que Max Verstappen a probablement fait preuve d'impatience lors des quatre premiers Grands Prix de la saison, ce qui lui a coûté très cher. Impliqué dans une série d'incidents, le pilote néerlandais a déjà abandonné deux fois et n'a pas décroché mieux qu'une cinquième place en 2018. La situation a pris une tournure encore plus ennuyeuse lors du dernier Grand Prix en Azerbaïdjan, où les deux Red Bull se sont accrochées alors que Daniel Ricciardo tentait de dépasser son coéquipier.

Directeur de Red Bull Racing, Christian Horner n'a aucun doute quant au rebond à venir de Verstappen, tout en essayant d'analyser avec lucidité ce qui n'a pas fonctionné pour lui en ce début de saison. "Au final, il émergera du bon côté, le plus important c'est d'apprendre de ses erreurs", explique Horner à Motorsport.com. "Le début de cette saison a été dur pour lui, à plusieurs reprises il a semblé trop pressé. Je suis confiant quant au fait qu'il apprendre de ça et qu'il va reconnaître ses erreurs."

Après l'incident de Bakou, les deux pilotes ont été réprimandés par les commissaires, et le partage des torts a également été souligné en interne. Comme Red Bull l'a rapidement confirmé, il n'y aura pas de changement de la politique concernant les pilotes, qui resteront libres de s'affronter.

Toujours décidée à conserver Daniel Ricciardo, qui n'a pas prolongé pour le moment, l'écurie autrichienne désigne l'Australien comme le parfait exemple à suivre pour Verstappen. "Ce dont il bénéficie, ou bénéficiera, c'est que son coéquipier est impeccable, c'est un diamant poli, qui est à un stade différent de son développement", précise Horner. "Je pense qu'il peut apprendre et qu'il apprendra beaucoup de Daniel, car même après l'incident en Azerbaïdjan, il a du respect pour lui. Daniel apporte une très bonne référence."

L'entente entre les deux pilotes ne semble d'ailleurs pas altérée, et Christian Horner se félicite de la manière dont ils se sont comportés après Bakou, même si l'écurie se serait évidemment bien passée d'un tel événement. Ricciardo et Verstappen sont allés présenter des excuses en personne au personnel de l'usine de Milton Keynes.

"Ils sont allés devant le personnel et ont présenté des excuses, ils ont parlé très ouvertement", raconte Horner. "Nous avions eu une discussion dans mon bureau au sujet de l'incident, et ils en discuteront en privé afin d'apprendre de ça. Les deux pilotes ont géré les conséquences de Bakou de manière exemplaire, que ce soit avec les médias, en venant ici devant chaque employé et en présentant des excuses. La meilleure façon pour eux d'effacer ça est de faire ce que l'on attend d'eux en piste."

source Motorsport.com du 10/05/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
R-ONE_97
Membre d'honneur
Membre d'honneur
PSN : mikzipp
Contrôleur : Logitech G25
Cockpits : Playseat Evolution
Jeux PS3 : GT5 / GT6 / GRID / WRC 3
Jeux PC : TM utd forever <3
Messages : 8800
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 21
http://www.gt6-france.com

Re: Grand Prix d' Espagne 2018

le Jeu 10 Mai - 14:04
J’avais dit que ça serait ideux les rétros sur le halo
Par contre, Ferrari a bien joué avec le règlement encore une fois
Il est indiqué que les équipes n’ont pas le droit de placer des apendices aéro à plus de 20mm du halo. Mais en justifiant la présence d’un appendice pour empêcher la vibration du rétro, ils peuvent donc positionner un moment supérieur, qui aura bien évidement un gros impact aéro

_________________
Drogué aux sciences et aux sports mécaniques...
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Grand Prix d' Espagne 2018

le Jeu 10 Mai - 16:04
encore une preuve que les ingénieurs savent lire entre les lignes .... ils trouvent toujours une faille à exploiter ... et je leur donne raison ...ils sont payés pour çà ....

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Grand Prix d' Espagne 2018

le Jeu 10 Mai - 16:10
Les ingénieurs de Ricciardo et Verstappen calmeront le jeu



Faisant suite à l'accrochage survenu entre Daniel Ricciardo et Max Verstappen à Bakou, Red Bull a demandé aux ingénieurs de course des deux pilotes d'intervenir pour calmer le jeu à l'avenir si nécessaire.

À la lutte durant toute la course en Azerbaïdjan, avec plusieurs passes d'armes très viriles, Max Verstappen et Daniel Ricciardo ont provoqué un double abandon pour Red Bull lorsqu'ils se sont accrochés en fin de course. Les deux hommes ont été tenus responsables à parts égales, aussi bien par les commissaires que par leur équipe, et ont présenté des excuses à l'usine de Milton Keynes.

Christian Horner a loué la manière dont ils se sont comportés suite à l'incident, précisant que le respect et les bonnes relations étaient toujours d'actualité. L'équipe ne modifiera pas sa politique consistant à ne pas avoir recours à des consignes des équipes, en revanche leurs ingénieurs de course auront une responsabilité accrue pour éviter tout clash.

"Nous les laisserons piloter librement", explique Helmut Marko, consultant spécial de Red Bull, à Auto Bild. "Néanmoins, à l'avenir nous dirons aux ingénieurs de course qu'ils devront intervenir lorsque nous verrons que ça risque de dégénérer à nouveau. Ils ont discuté tous les deux. Il n'y a pas de mauvais sang. Il n'est plus nécessaire d'en parler, le chapitre est clos."

Red Bull a déjà connu pareille situation par le passé, mais Helmut Marko estime que l'incident de Bakou n'est en rien comparable à celui du Grand Prix de Turquie 2010, lorsque Sebastian Vettel et Mark Webber s'étaient eux aussi accrochés.

"Ricciardo et Verstappen s'entendent très bien", insiste Marko. "Ce n'était pas le cas pour Vettel et Webber, ni pour Senna et Prost [chez McLaren dans les années 80], ni pour Hamilton et Rosberg [chez Mercedes]. À Bakou, nous avons amené les pneus trop tard dans la bonne fenêtre de température, l'arrêt anticipé n'a pas fonctionné, c'est pour ça que les émotions sont montées. [Ricciardo] a freiné trop tard, mais Verstappen aurait pu empêcher l'accident en l'évitant."

Verstappen doit finir les Grands Prix

À l'issue des quatre premiers Grands Prix de la saison, un point est en tout cas très clair aux yeux de l'intraitable Docteur Marko : Max Verstappen doit désormais faire du drapeau à damier une priorité.

"Max le sais désormais, lorsque le prochain incident surviendra, il sera automatiquement blâmé, que ça vienne de lui ou non, car il a été impliqué dans de nombreux accrochages dernièrement", prévient l'Autrichien. "Nous avons également besoin de points. La prochaine fois, il devra davantage penser à ce qu'il fait, et en cas d'urgence, il vaut mieux lâcher le morceau."

"Il n'a pas besoin de de ralentir ou de changer son approche : juste d'amener la voiture sur la ligne d'arrivée, c'est la tâche prioritaire pour le moment. Max est suffisamment confiant pour le faire. Ca ne changera pas ses succès futurs."

source Motorsport.com du 10/05/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Grand Prix d' Espagne 2018

le Jeu 10 Mai - 16:29
Fittipaldi était en discussions avec Haas avant son crash



Haas F1 Team révèle avoir tenu des discussions avec Pietro Fittipaldi au sujet de séances d'essais avant l'accident qui lui a fracturé les jambes à l'occasion des 6 Heures de Spa-Francorchamps.

Pietro Fittipaldi participait aux qualifications de la manche d'ouverture du WEC lorsqu'un problème électrique lui a fait perdre le contrôle de sa BR1 LMP1 dans le Raidillon, où il a violemment percuté le mur.

L'Américano-Brésilien a subi plusieurs fractures, l'une ouverte à la jambe gauche, l'autre à la cheville droite. Cela va le contraindre à manquer de nombreuses courses, car s'il assurait juste l'intérim en l'absence de Renger van der Zande en WEC, Fittipaldi est également engagé à temps partiel en IndyCar et en Super Formula. Il devait même participer aux 500 Miles d'Indianapolis.

Directeur de l'écurie Haas F1 Team, Günther Steiner révèle justement que l'équipe américaine était en discussions avec l'ultime Champion de Formule V8 3.5 pour des essais, qui auraient pu avoir lieu à Barcelone ou au Hungaroring lors des séances prévues à cet effet – deux journées sur quatre doivent être effectuées avec des rookies pour chaque team.

"Rien n'était fait, nous en discutions, puis l'accident s'est produit", explique Steiner. "Il nous avait contactés – je connais son grand-père Emerson – ils avaient demandé si nous pouvions faire quelque chose ensemble. Nous n'avons pas mis un terme aux discussions mais nous avons désormais cessé de parler d'essais, car nous ne savons pas ce qui peut être fait. Il est bien parti pour se remettre, c'est le plus important pour moi."

Fittipaldi espère faire son retour en course à Mid-Ohio fin juillet, et il lui sera donc difficile d'être disponible pour les essais qui auront lieu en début de semaine suivante en Hongrie.

Rappelons que les pilotes de développement Haas sont Santino Ferrucci et Arjun Maini, qui courent tous deux en Formule 2.


source Motorsport.com du 10/05/2018


pour ceux qui ont loupé un épisode comme on dit l'accident de Fittipaldi lors de la course de Spa 201
===>
===>

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
R-ONE_97
Membre d'honneur
Membre d'honneur
PSN : mikzipp
Contrôleur : Logitech G25
Cockpits : Playseat Evolution
Jeux PS3 : GT5 / GT6 / GRID / WRC 3
Jeux PC : TM utd forever <3
Messages : 8800
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 21
http://www.gt6-france.com

Re: Grand Prix d' Espagne 2018

le Jeu 10 Mai - 16:41
C’est triste pour lui

_________________
Drogué aux sciences et aux sports mécaniques...
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Grand Prix d' Espagne 2018

le Jeu 10 Mai - 16:45
Haas renforce sa carrosserie pour éviter les casses aléatoires



Haas F1 Team a renforcé la carrosserie de ses VF-18 en vue du Grand Prix d'Espagne.

Les monoplaces construites par Haas semblent décidément avoir quelques faiblesses, puisque ses pièces se détachent parfois de façon imprévisible. Romain Grosjean a notamment perdu un déflecteur au Grand Prix de Bahreïn, alors que Kevin Magnussen a connu une mésaventure similaire lors des qualifications à Bakou.

Interrogé par Motorsport.com, le directeur d'équipe Günther Steiner révèle que l'écurie a identifié le problème en question et l'a résolu en "renforçant les pièces".

"C'était difficile à résoudre", ajoute Steiner. "Nous étions toujours en retard sur la production de pièces de rechange à cause des défaillances. Quand il faut faire des moules, et qu'on est déjà en retard sur les pièces de rechange pour lesquelles on a besoin de moules, c'est vraiment difficile de rattraper ce retard. On n'a que peu de pièces de rechange dès le début, et il faut les renforcer. Nous savons ce qui cloche, mais nous avons dû rattraper la situation et la rectifier. Je pense que nous maîtrisons désormais les choses, et nous avons intégré tout ce que nous avons appris à notre kit d'évolutions."

Haas n'a pas eu le temps de "tout redessiner complètement" et Steiner n'est pas en mesure d'affirmer "à 100%" que ces défaillances ne vont pas se reproduire.

Le renforcement de ces pièces ne coïncide pas avec l'arrivée d'évolutions majeures, alors que le Grand Prix d'Espagne, première manche européenne de la saison, est généralement un lieu de prédilection quant à l'arrivée de nouveautés pour les écuries, qui sont toutes basées sur le Vieux Continent.

"Nous n'apportons pas un gros package d'évolutions ici. Nous en aurons un plus tard. Nous avons décidé de développer un peu plus longtemps. Nous étions relativement compétitifs ici en essais, il n'y avait pas d'intérêt à précipiter les choses et à manquer de pièces de rechange. Il y aura Monaco ensuite, et le risque d'accident y est élevé. Nous avons décidé qu'il était peut-être mieux de ralentir pour aller plus vite, plutôt que de paniquer et de trébucher", conclut Steiner.

source Motorsport.com du 10/05/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Grand Prix d' Espagne 2018

le Ven 11 Mai - 7:25
Force India : Les évolutions de Barcelone ne régleront pas tout



Après avoir apporté avec succès de nombreuses évolutions sur sa VJM11 à Bakou, où Sergio Pérez a décroché un podium, Force India va introduire de nouvelles améliorations majeures sur sa monoplace à Barcelone.

Le début de saison de l'écurie indienne a été compliqué, avec du retard pris dans le développement, tandis que le retour en Europe marquera un tournant important pour chaque équipe : tout le monde disposera d'évolutions conséquentes en Catalogne.

Les promesses du Grand Prix d'Azerbaïdjan ne doivent toutefois pas être l'arbre qui cache la forêt chez Force India. L'écurie basée à Silverstone a conscience des facteurs qui ont joué en sa faveur il y a deux semaines, sur un tracé qui faisait la part belle à la puissance moteur, sans parler des faits de course. L'équipe doit encore se convaincre d'avoir résolu les problèmes de corrélation entre la soufflerie et la piste qui ont affecté son début de championnat.

"Je pense qu'il faut avoir les pieds sur terre, nous avons encore un peu de chemin à faire. Nous ne sommes pas encore au rendez-vous", prévient le directeur adjoint Bob Fernley auprès de Motorsport.com. "Nous n'avons pas réglé les problèmes de corrélation que nous avons eus à Melbourne, mais nous sommes sur la bonne voie."

"Je pense que nous pourrions et devrions probablement avoir marqué plus de points à Bahreïn et Shanghai, mais il y a eu ces incidents dans le premier tour. À Bakou, nous avons disposé d'un fantastique bonus qui efface ça. Nous aurons encore des problèmes à Barcelone, tout ne va pas se régler comme ça."

Stabiliser la base

Pour une écurie aux ressources limitées comme Force India, le temps pour mettre en place un nouveau package et des évolutions qui fonctionnent est inévitablement plus long que pour un top team, ce qui implique également de ne pas faire fausse route.

"Je ne sais pas à quel point nous réglerons le problème avec ce que nous allons apporter à Barcelone", admet le directeur de l'exploitation, Otmar Szafnauer. "Il y a un délai entre le moment où l'on trouve un problème et le fait d'apporter réellement les choses sur la voiture. Mais ça devrait concerner le fond plat et les pontons, ça devrait aller."

"On apporte toujours des évolutions pour lesquelles la soufflerie et la CFD ont donné de bonnes indications, qui disent que c'est significativement meilleur que ce que l'on a déjà. Mais ce n'est pas la réalité", ajoute-t-il pour confirmer les soucis de corrélation entre l'usine et la piste. "Il faut les installer sur la voiture pour voir s'il y a corrélation, et si ce n'est pas le cas, il faut comprendre pourquoi. Parfois, ce n'est pas le cas parce que l'on n'a pas encore optimisé la voiture en piste. Il faut passer du temps avec ces pièces, tout optimiser autour."

"Parfois il n'y a pas de corrélation, la soufflerie dit que l'on devrait faire telle chose, et la réalité montre que ce n'est pas ça, donc il faut régler le problème. Je me souviens de Mercedes qui, une année, avait stoppé le développement de sa voiture à six courses de la fin, ils n'apportaient plus rien dessus. Et ils étaient de plus en plus rapides, car ils avaient une plateforme stable qu'ils comprenaient, avec laquelle ils pouvaient travailler pour la rendre plus rapide. Si l'on change les choses en permanence, ce n'est pas bien non plus, car ça altère la compréhension."

source Motorsport.com du 11/05/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Grand Prix d' Espagne 2018

le Ven 11 Mai - 8:09
Une McLaren et une Red Bull très différentes à Barcelone

Red Bull et McLaren ont promis des monoplaces évoluées et très différentes pour le Grand Prix d'Espagne, ce que confirment les premières images du paddock. On les verra à l'œuvre dès les premiers essais libres ce vendredi.



Chez Red Bull, Daniel Ricciardo a laissé entendre que la RB14 allait utiliser un package "plutôt fou", mais il reste très prudent quant à l'apport de performance que cela procurera à l'occasion de ce retour en Europe.

"On entend toujours des chiffres importants, on entend que l'on va gagner telle quantité, mais plus on se rapproche de la réalisation, moins c'est optimiste", explique l'Australien. "La voiture sera plus rapide, mais est-ce que ce sera suffisant pour défier les autres ? Elle aura un look cool, vous allez voir beaucoup de choses au niveau des pontons, ça paraîtra plutôt fou. Si elle n'est pas plus rapide, elle aura au moins une apparence cool."

Les changements les plus criants sont toutefois à attendre chez McLaren, ce qu'a confirmé Stoffel Vandoorne en décrivant les nouveautés à l'avant de la monoplace ainsi qu'au niveau des déflecteurs. L'équipe de Woking avait promis que l'on verrait la "véritable" MCL33 à Barcelone, et il est d'ores et déjà avéré qu'elle est dotée d'évolutions significatives.

L'avant de la monoplace n'a plus rien à voir avec ce qu'il était lors des quatre premiers Grands Prix de la saison : le nez a été affiné et son design est très différent, tandis que l'aileron avant a fait l'objet d'un travail impressionnant.

"Visuellement, la voiture sera assez différente à l'avant et au niveau des déflecteurs", souligne Vandoorne. "Mais ce qui compte pour nous, c'est la manière dont elle se comportera et à quel point elle sera performante en piste, alors nous verrons bien. Nous avons deux séances [d'essais libres] chargées, lors desquelles nous essaierons beaucoup de choses sur les deux voitures afin de comprendre ce package, puis nous en saurons un peu plus au niveau de la performance."

Le pilote belge ne perçoit toutefois pas ce Grand Prix d'Espagne comme un tournant décisif de la saison pour son équipe, mais plutôt comme un point de départ important quant à la direction à prendre avec le développement.

"Je ne vois pas ça comme un week-end critique. C'est juste un week-end où nous apportons beaucoup de pièces", estime-t-il. "Au cours des prochaines courses, nous apporterons aussi beaucoup de nouvelles choses, donc ce sera un développement continu tout au long de l'année. J'espère que ça ira dans la bonne direction."

McLaren MCL33 : nez et aileron avant


















Nez de la McLaren MCL33



Red Bull Racing RB14 : ponton et délfecteurs










Red Bull Racing RB14




Aileron avant de la Red Bull Racing RB14


source Motorsport.com du 11/05/2018


_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Grand Prix d' Espagne 2018

le Ven 11 Mai - 9:02
Renault exhorte Red Bull à prendre une décision pour 2019



Renault avait demandé à Red Bull Racing de prendre un décision au plus tard au mois de mai en vue de la fourniture moteur pour 2019 ; désormais, le Losange l'exige.

Alors que Toro Rosso dispose désormais d'unités de puissance Honda, Red Bull Racing pourrait suivre le même chemin à l'avenir si les groupes propulseurs japonais se montrent suffisamment compétitifs. La structure de Milton Keynes n'a pas caché son insatisfaction vis-à-vis des moteurs Renault ces dernières années, ne les conservant que par manque d'alternatives viables.

La FIA elle-même fixe une date limite au 15 mai pour finaliser les accords 2019, avec toutefois un certain niveau de flexibilité, comme le montrent les collaborations Toro Rosso-Honda et McLaren-Renault tardivement finalisées en septembre dernier. Cependant, pour Cyril Abiteboul, la situation n'est pas comparable dans la mesure où le nombre d'écuries à motoriser n'évoluait pas.

"L'an dernier, il y a eu un changement de dernière minute que nous avons pu satisfaire car c'était simplement un échange entre deux écuries clientes", explique le directeur général de Renault Sport pour Motorsport.com. "Le nombre de fournisseurs ne changeait pas, la quantité de pièces commandées n'avait pas besoin de changer. Nous gardions le même nombre d'équipes."

"Dans le cas présent, je ne peux commander des pièces que pour le nombre d'équipes que j'ai sous contrat. Au-delà d'une certaine date, je ne pourrai pas garantir la disponibilité d'un moteur Renault à Red Bull Racing. C'est aussi simple que ça."

Abiteboul explique que trouver un accord impliquant des pièces "dont le délai de production est très long" a théoriquement besoin d'être fait "entre mi-mai et fin mai". Renault a parlé à ses fournisseurs de l'éventualité de retarder la date limite habituelle, mais "nous n'allons pas pouvoir retarder cette date énormément".

"Ce n'est pas que nous voulons faire les difficiles, c'est juste que nous avons des pièces à commander", ajoute Abiteboul. "Lors de l'hiver 2015-16, nous avons discuté avec la FIA de l'obligation pour les constructeurs de fournir les écuries clientes, ce qui est sujet à un certain préavis. La date limite était du 15 mai l'année précédente. Il y avait des raisons à ça, lesquelles demeurent valables, c'est pourquoi nous exhortons Red Bull à prendre une décision."

Il se trouve justement que Red Bull souhaite attendre le mois de juin pour se décider, plus précisément le Grand Prix du Canada, où les moteurs Renault et Honda devraient tous deux disposer d'évolutions. La marque autrichienne souhaite ainsi analyser les gains de performance effectués à Montréal.

"C'est ce que nous pensons qu'ils veulent savoir. La question à laquelle ils doivent répondre est s'ils veulent rester une écurie d'usine ou une équipe cliente de Renault. Ce n’est pas seulement l’affaire d’une amélioration des performances sur une course. En plus des problèmes liés aux délais de production, nous ne comprenons pas vraiment pourquoi [la décision] devrait être retardée", conclut Abiteboul.

source Motorsport.com du 11/05/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Grand Prix d' Espagne 2018

le Ven 11 Mai - 20:24
EL1 - Bottas et Mercedes loin devant, Ricciardo à la faute



Valtteri Bottas a signé le meilleur temps des Essais Libres 1 du Grand Prix d'Espagne, lors d'une séance marquée par l'accident de Daniel Ricciardo.

Que la saison européenne commence ! Ce Grand Prix d'Espagne est la première course de l'année sur le Vieux Continent, et sans surprise, les écuries y disposent d'évolutions non négligeables. McLaren et Red Bull innovent, tout comme Ferrari, qui a placé ses rétroviseurs sur le Halo.

Le moment était émouvant chez Williams, où Robert Kubica s'apprêtait à faire ses premiers tours de roue en week-end de Grand Prix depuis la saison 2010, dans la monoplace de Sergey Sirotkin. Le Polonais était chargé de tester les évolutions de la FW41, à comparer avec l'ancienne voiture conduite par Stroll.

Alors que le vent se faisait sentir et que la piste manquait logiquement d'adhérence en ce début de week-end, les fautes de pilotage ont été inhabituellement nombreuses. Les premières d'entre elles ont été commises par Sebastian Vettel et Valtteri Bottas partis en tête-à-queue aux virages 13 et 10 respectivement – un virage 13 où plusieurs pilotes sortaient déjà large.

Ce sont ensuite Marcus Ericsson et Sergio Pérez qui ont été aperçus en difficulté, avant que Brendon Hartley et Romain Grosjean ne se retrouvent dans les graviers du virage 4. Graviers qui ont pris Daniel Ricciardo au piège lorsque le pilote Red Bull a tiré tout droit à cet endroit précis et a percuté le mur, endommageant son aileron avant. Il a provoqué une première neutralisation par la voiture de sécurité virtuelle.

Entretemps, Grosjean a commis une nouvelle erreur, tout comme Max Verstappen, sorti au virage 13. Ce sont ensuite les Williams qui se sont fait remarquer, avec un tête-à-queue de Kubica au même endroit avant que Lance Stroll ne s'immobilise dans les graviers du virage 5, incitant la direction de course à faire appel à la VSC de nouveau.

Ferrari devancé en supertendres

En matière de performance, c'est clairement Mercedes qui s'est montré dominateur avec le meilleur temps de Bottas en 1'18"148 devant Lewis Hamilton en 1'18"997. Les deux W09 étaient équipées de gommes tendres, et ces chronos sont relativement impressionnants quand on pense que le record officiel du circuit était la pole de Hamilton la saison dernière en 1'19"149 – le record officieux ayant été établi par Vettel cet hiver avec un 1'17"182.

C'est justement Vettel qui suit au classement, autour d'un temps de 1'19"098, tandis que Kimi Räikkönen est en 1'19"499, mais les Ferrari étaient chaussées de pneus supertendres. En revanche, Verstappen s'est immiscé entre les SF71H avec un 1'19"187 en mediums.

Fernando Alonso est le meilleur des autres au sixième rang, devançant Ricciardo et Grosjean d'un souffle, alors que les Renault sont loin au classement – Carlos Sainz s'est plaint d'une forte dégradation pneumatique.

La séance s'est conclue par un incident entre Charles Leclerc et Kevin Magnussen, qui ont failli s'accrocher alors que le Danois était au ralenti. "Magnussen doit comprendre qu'il n'est pas seul en piste", s'est plaint le pilote Sauber. "Franchement... Il est dans un tour lent et il reste sur la trajectoire. À chaque fois..."






source Motorsport.com du 11/05/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Grand Prix d' Espagne 2018

le Ven 11 Mai - 20:29
Photos - Vendredi à Barcelone

Découvrez les meilleurs clichés de la journée de vendredi à Barcelone, avec les Essais Libres 1 et 2 du Grand Prix d'Espagne 2018 de F1.

Sebastian Vettel, Ferrari SF71H


Robert Kubica, Williams FW41


Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18


Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18



et pour voir toutes les photos de cette journée (74 au total) ===>ICI

source Motorsport.com du 11/05/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Grand Prix d' Espagne 2018

le Ven 11 Mai - 20:33
Magnussen réprimandé pour une "manœuvre dangereuse"



Entendu par les commissaires à l'issue de la première séance d'essais libres du Grand Prix d'Espagne, Kevin Magnussen a reçu sa première réprimande de la saison.

Le pilote Haas F1 a été sommé de venir s'expliquer après un incident survenu en toute fin de séance. Kevin Magnussen a d'abord gêné Charles Leclerc à l'entame d'un tour rapide, dans le dernier virage du circuit.

Sur ce point, les commissaires ont accepté les explications du Danois, qui a précisé avoir vu un drapeau jaune dans le dernier secteur, le conduisant à avorté sa tentative de chrono, et pensait que celui-ci était toujours en vigueur un peu plus loin.

Au bout de la ligne droite principale, Leclerc a amorcé une tentative de dépassement sur Magnussen, lequel a donné un coup de volant vers la droite et contraint le pilote Alfa Romeo Sauber à éviter l'accrochage de peu.

"Le pilote de la voiture #20 a bougé vers la droite devant la voiture #16, qui le dépassait à ce moment-là", précisent les commissaires dans leur rapport. "Les voitures ont évité l'accrochage, mais les commissaires ont estimé que la manœuvre était potentiellement dangereuse et inutile, enfreignant ainsi l'article 27.4."

Juste après l'incident, Charles Leclerc avait ostensiblement fait part de son mécontentement à la radio : "Magnussen doit comprendre qu'il n'est pas tout seul en piste. Franchement. Il est dans un tour lent et il reste sur la trajectoire. À chaque fois…"

La réprimande infligée à Magnussen est la première cette saison. Tout pilote qui reçoit trois réprimandes durant la saison est sanctionné d'une pénalité de dix places sur la grille de départ.

source Motorsport.com du 11/05/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Grand Prix d' Espagne 2018

le Ven 11 Mai - 20:59
EL2 - Hamilton devant, Räikkönen fumant



Lewis Hamilton a signé le meilleur temps des Essais Libres 2 du Grand Prix d'Espagne 2018 de F1, devant Daniel Ricciardo et Max Verstappen. Kimi Räikkönen a connu une défaillance moteur et n'a pas terminé la séance.

Alors que Lewis Hamilton sort à peine de l'hospitalité Mercedes, la séance débute sous un ciel ensoleillé et parcouru par quelques nuages inoffensifs.

Grosjean signe le premier temps en 1'21"454 en mediums mais il déclenche aussi la première Virtual Safety Car en sortant de piste dans le virage 7. Malheureusement pour lui, sa Haas est bloquée dans le gravier et il doit l'abandonner après moins de cinq minutes de roulage. Le drapeau vert est brandi au bout de cinq minutes d'intervention, une fois la VF-18 rapatriée derrière les barrières pour être ramenée aux stands.

Magnussen, qui avait pris les commandes avant la sortie de son équipier, est délogé de la tête de séance par Ricciardo, Vettel et enfin par Verstappen en 1'19"0, tous en pneus tendres. Le Néerlandais de Red Bull améliore ensuite la meilleure marque en 1'18"6, sur un second tour lancé. Bottas échoue à 183 millièmes, mais lui est en mediums. En tendres, Hamilton prend les commandes peu avant la barre des 25 minutes, avec 1'18"2. Quelques instants plus tard, Ricciardo se rapproche à 133 millièmes du Britannique.

Après 30 minutes de roulage, Bottas retrouve la piste en gommes supertendres. Après un dernier secteur peu propre, le Finlandais échoue à plus de trois dixièmes de son équipier. Hamilton, justement, chausse les mêmes pneus mais doit avorter son premier tour lancé après un léger décrochage du train arrière dans le virage 8 et deux roues dans les graviers. Quelques minutes plus tard, c'est Verstappen qui est un peu large au même endroit. Alonso, lui, se fait piéger dans le virage juste avant la dernière chicane.

Au moment de la mi-séance, les Ferrari chaussent les gommes les plus tendres du week-end. Vettel revient à un peu plus de trois dixièmes de Hamilton alors que Räikkönen sort de la piste, comme beaucoup d'autres pilotes depuis le début de journée, dans le virage 4. Le Finlandais, justement, connaît un problème : après le dégagement d'un panache de fumée dans la ligne droite entre les virages 8 et 9, il reçoit l'ordre de couper le moteur de la Ferrari tout en parvenant à rentrer dans les stands. L'unité de puissance a sans doute été touchée, l'arrière est en tout cas démonté pour être inspecté.

La fin de séance est dédiée aux longs relais. Des longs relais qui semblent démontrer que le pneu supertendre peine à trouver de l'adhérence et subit un fort graining. Vettel, à une vingtaine de minutes du drapeau à damier, met deux roues dans le gravier peu avant le virage Europcar alors que Leclerc lui passe par le bac du virage 4, victime du même décrochage soudain que la plupart des pilotes qui ont été piégés depuis les EL1.

Moins d'un quart d'heure avant la fin de séance, Pérez s'immobilise en piste puis redémarre pour aller s'arrêter dans une zone de dégagement. La raison est simple : le pneu avant gauche n'est pas correctement attaché à la Force India. Des images montrent qu'au stand, l'écrou n'a pas été fixé quand le pneu était totalement enfoncé. Le VSC est à nouveau déployé sur cette séance, le temps de mettre la VJM11 en lieu sûr, une tâche qui prend du temps puisqu'elle est effectuée, sous la direction de Pérez lui-même, en environ 38 manœuvres.

Une fois la piste sous drapeau vert, plusieurs pilotes connaissent une sortie au virage 1, dont Verstappen qui part en tête-à-queue. La séance s'achève finalement sur le meilleur temps de Lewis Hamilton, devant les deux Red Bull.






source Motorsport.com du 11/05/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Grand Prix d' Espagne 2018

le Ven 11 Mai - 21:01
Mercedes : Bottas "donne du fil à retordre" à Hamilton



Le directeur exécutif de Mercedes, Toto Wolff, est revenu sur la première journée du Grand Prix d'Espagne de F1, où ses deux pilotes ont signé le meilleur temps des deux séances d'essais libres.

Il y a eu de pires débuts de week-end cette saison pour l'écurie Mercedes, qui a vu Valtteri Bottas en EL1 puis Lewis Hamilton en EL2 signer les meilleures marques de ces séances.

Une situation positive sur le premier circuit européen de la saison malgré des conditions pas toujours très bonnes, le vent étant depuis le début du roulage un ennemi des pilotes. "Le vent est un grand facteur", a déclaré Toto Wolff pour Sky Sports. "Il y a quelques virages qui ont beaucoup de vent de dos, on l'a vu dans les tours rapides, Verstappen notamment est sorti large. Quand on a une voiture qui a beaucoup d'appui aérodynamique et que le vent pousse de derrière, cela change beaucoup avec le gros aileron arrière."

Interrogé sur l'aspect relativement conservateur de la Mercedes W09 par rapport aux monoplaces de ses rivaux qui ont amené des évolutions notables, l'Autrichien de répondre : "Nous avons un rythme de développement élevé. Si l'on regarde les rétroviseurs très créatifs de Ferrari, c'est incroyable, mais il y a une voiture de base et il faut l'améliorer de la meilleure façon. Ce qui sort de l'ordinaire n'est pas toujours la meilleure solution. Être conservateur ne nous a pas mal réussi jusqu'à présent."

"Nous utilisons les moteurs de la même façon que d'habitude. Il y a beaucoup de rumeurs, mais il n'y a pas d'innovation ou de mode moteur qui fasse la différence."

En tout cas, les Flèches d'Argent arrivent à Barcelone auréolées de leur première victoire cette saison, à Bakou, même si elle n'est sans doute pas revenue au pilote qui semblait le plus performant en fin de course : "Nous en avions vraiment besoin. C'est dommage que Valtteri n'ait pas gagné la course juste parce qu'il y a des tarés qui se rentrent dedans en ligne droite au restart. En gagnant à Bakou, Hamilton a récupéré sa victoire de Melbourne. Mais Valtteri lui donne du fil à retordre, et c'est bon pour nous."

Pilotes 2019 : "La loyauté passe en priorité"

Du fil à retordre et de quoi laisser penser que la relation entre l'Étoile et le Finlandais peut se poursuivre au-delà de 2018. En tout cas, Wolff revient sur des déclarations parues plus tôt dans la semaine où il évoquait le casse-tête de devoir trouver des places pour les pilotes Mercedes ou issus de sa filiale.

Quand il lui est demandé si cela voulait dire que Daniel Ricciardo, qui semble être une option envisagée depuis plusieurs mois, n'est plus considéré, il s'inscrit en faux : "Non, ce n'est pas entièrement correct. J'ai dit que nous allions être loyaux au groupe de pilotes qui sont liés à Mercedes, à savoir nos pilotes actuels et les jeunes. Daniel fait clairement partie de ceux que nous allons envisager, mais la loyauté passe en priorité."

Enfin, concernant les modifications réglementaires qui vont être introduites en 2019 dans le but de faciliter les dépassements, des mesures en faveur desquelles Mercedes a voté, il déclare : "Le plus grand facteur est que les équipes qui se battent pour le championnat cette année vont devoir se concentrer sur la réglementation 2019 à un moment cette année."

Et sur l'ajout de 5 kg d'essence à la limite réglementaire pour qu'il y ait moins d'économie de carburant l'année prochaine ? "Nous discutions l'augmentation de la charge en carburant et j'ai dit que nous avions inventé ces moteurs pour leur efficience. Ajouter cinq ou dix kilos, c'est complètement changer la réglementation."

source Motorsport.com du 11/05/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Grand Prix d' Espagne 2018

le Ven 11 Mai - 21:04
Un nouveau package qui porte ses fruits chez Red Bull



Disposant de pontons, déflecteurs et fonds plats évolués pour le Grand Prix d'Espagne, les Red Bull semblent en bonne forme à l'issue des premiers essais à Barcelone.

Légèrement en retrait en Essais Libres 1, les RB14 se sont montrées très compétitives l'après-midi avec les deuxième et troisième chronos pour Daniel Ricciardo et Max Verstappen à 0"133 et 0"274 respectivement de la référence établie par Lewis Hamilton.

Ricciardo a laissé filer un temps de piste précieux ce matin en tirant tout droit dans les graviers du virage 4, venant percuter le mur et endommager son aileron avant, mais c'était manifestement un moindre mal. L'Australien est globalement satisfait de sa journée.

"Ce matin, j'ai commis une petite erreur mais j'ai perdu la dernière heure de la séance environ", commente-t-il. "J'ai glissé et je ne pouvais pas faire grand-chose, c'est dommage. Ça s'est avéré coûteux. On ne veut pas avoir d'accident, mais les EL1 étaient sûrement le meilleur moment pour en avoir un, si j'essaie de voir le verre à moitié plein, parce que c'est en EL2 qu'on fait la simulation de qualifications et la simulation de course. Après avoir parcouru tous ces tours, je me sens beaucoup mieux."

"C'était bien, nous avons clairement trouvé du rythme. Nous avons évidemment beaucoup d'évolutions sur la voiture et sommes en train de comprendre comment les optimiser, mais nous n'avons pas l'air trop loin et je pense que nous pouvons encore améliorer un peu la voiture, donc c'est encourageant. Ce n'est pas une mauvaise fin de journée."

Ricciardo n'est pas le seul à être parti à la faute ce vendredi, loin de là, en raison de conditions difficiles. "C'est délicat", ajoute-t-il. "La piste a énormément d'adhérence mais c'est dur de la trouver, ou bien c'est facile de la perdre. De surcroît, le vent crée quelques difficultés. Nous sommes donc nombreux à être partis à la faute, surtout ce matin."

Du côté de Verstappen, la satisfaction est également au rendez-vous même si le Néerlandais préfère rester prudent quant à la suite du week-end.

"Ce n'est pas mal", estime le pilote Red Bull. "La voiture fonctionne bien. Les évolutions fonctionnent, c'est toujours bien. Il reste difficile de dire à quel point nous sommes compétitifs. Il faut vraiment attendre demain. Je pense que c'est un bon début de week-end. Les longs relais ont l'air très compétitifs, donc j'en suis très satisfait."

"Nous n'avons fait qu'une journée avec le nouveau package. Espérons pouvoir en tirer légèrement davantage demain. Nous savons avoir un déficit moteur en qualifications, mais nous verrons. J'étais content de mon long relais, et c'est rare d'être satisfait de l'équilibre de la voiture dès le vendredi."

Ricciardo ajoute que les supertendres semblent être plus lents que les autres composés disponibles ce week-end, et que les tendres pourraient être priorisés en qualifications. Verstappen est du même avis, ajoutant que le manque de performance des gommes à bandes rouges est "un peu bizarre". Une fois n'est pas coutume, les pneumatiques les plus tendres seront peut-être boudés lors du reste du week-end !

source Motorsport.com du 11/05/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Grand Prix d' Espagne 2018

le Ven 11 Mai - 21:07
Hamilton et Bottas n'ont pas encore une Mercedes "parfaite"



Lors d'une journée marquée par des conditions climatiques ensoleillées mais très venteuses, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas ont accompli leur programme sans trop de problèmes, même s'il reste du travail.

Le retour en Europe semble pour le moment bien se passer pour Mercedes puisque les pilotes ont chacun été en haut de la feuille des temps d'une des deux séances de ce vendredi.

Lewis Hamilton a ainsi pris la première place des Essais Libres 2, même s'il doute de la hiérarchie à ce stade du week-end : "La journée a été très bonne, mais elle a été compliquée parce que c'était très venteux en piste. Tous les pilotes avaient du mal avec la direction changeante du vent. Constamment, on arrive à chaque virage et la direction du vent n'est jamais la même, nous avons vu beaucoup de pilotes sortir. Ces conditions rendent la direction à prendre pour le set-up très difficile."

"Nous avons effectué tout notre roulage et nous avons été assez rapides par rapport aux années précédentes. Nous avons du travail à faire ce soir, j'espère qu'il fera plus frais et que ce sera plus calme demain. Je pense que ça va être relativement serré entre les équipes du top 3 mais je ne peux vraiment pas dire qui est le plus rapide pour l'instant."

Quant à Valtteri Bottas, leader à la fin des EL1, il est globalement satisfait. Il note pour sa part que les gommes supertendres n'ont pas amélioré sensiblement ses temps : "Globalement, ça a été une bonne journée. Les EL1 ont été particulièrement prometteurs, la voiture a été bonne très le début. Nous avons fait quelques changements pour les EL2, qui n'ont pas amélioré la voiture, donc nous sommes revenus à la configuration originale. Aujourd'hui, c'est un bon début de week-end, mais les choses peuvent changer rapidement du vendredi au samedi, surtout que Ferrari et Red Bull ont semblé rapides aujourd'hui. Je n'ai pas vraiment ressenti de gain de grip avec le supertendre par rapport aux autres pneus, donc il va falloir travailler dans ce domaine pour demain."

Du côté du staff Mercedes, Andrew Shovlin, directeur de l'ingénierie en piste, salue un programme rondement mené, mais reconnaît qu'il y a encore du travail pour parvenir à une W09 au comportement et aux performances totalement satisfaisantes. "La journée a été productive, les deux voitures ont roulé sans problème et ont accompli leur programme respectif. Les conditions n'ont pas été simples, le vent a été fort et imprévisible, il a affecté nos deux pilotes lors de leurs tours en supertendres mais nous n'avons pas été les seuls à sembler avoir du mal à mettre tous les secteurs bout à bout."

"Il était difficile de savoir à quoi s'attendre avec les pneus ici, car les conditions hivernales étaient très froides et c'était la première fois que nous utilisions les pneus Pirelli avec la bande de roulement plus mince. Pour cette raison, nous avons passé plus de temps que d'habitude à comparer les trois composés pour nous assurer d'avoir de bonnes informations pour la course."

"Notre voiture a très bien fonctionné ici pendant l'hiver, mais nous avons vu lors des premières courses que Red Bull et Ferrari ont ajouté beaucoup de performance, et c'était également évident aujourd'hui [...]. Il nous faut trouver un petit peu de rythme, surtout avec les pneus supertendres, étant donné que la qualification est très importante ici, mais la voiture n'était pas parfaite aujourd'hui donc avec un peu de chance nous allons pouvoir faire des progrès ce soir et donner du fil à retordre à Red Bull et Ferrari demain."

source Motorsport.com du 11/05/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Grand Prix d' Espagne 2018

le Ven 11 Mai - 21:14
Ferrari remplace le moteur de Räikkönen



Ferrari va changer l'unité de puissance sur la monoplace de Kimi Räikkönen pour la suite du week-end à Barcelone, après un problème rencontré lors de la deuxième séance d'essais libres.

Peu après la mi-séance vendredi après-midi, la Ferrari de Kimi Räikkönen a dégagé un panache de fumée au niveau de l'épingle du virage 10. Le Finlandais a immédiatement été rappelé au stand, qu'il est parvenu à rallier à petite vitesse.

Suite à ce problème, la Scuderia a confirmé son intention de changer le moteur à combustion interne, le turbo et le MGU-H avant la troisième séance d'essais libres et les qualifications prévues samedi. Il s'agit d'une mesure de "précaution".

Le Champion du monde 2007 n'écopera pas de pénalité puisqu'il s'agit de son premier changement de moteur cette saison. Les composants remplacés seront analysés avec attention et pourraient être réutilisés plus tard dans l'année si jamais ils ne présentent aucun risque pour la fiabilité.

Par ailleurs, la FIA a confirmé que les pilotes ayant abandonné lors du dernier Grand Prix en Azerbaïdjan disposaient d'une boîte de vitesses neuve sans subir de pénalité. C'est le cas de Valtteri Bottas, Daniel Ricciardo, Max Verstappen et Esteban Ocon.

Nico Hülkenberg et Romain Grosjean disposaient déjà d'une boîte neuve avant leur abandon à Bakou, mais pourraient également recourir à un nouvel élément.

source Motorsport.com du 11/05/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
Mathu
Administrateur
Administrateur
PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Gran Turismo Sport, Dirt Rally, Project Cars, Drive Club, TTR, Trackmania Turbo
Jeux PS3 : GT5 Prologue, GT5, GT6, F1 2010, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 49039
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 132
Localisation : Fukushima
https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Re: Grand Prix d' Espagne 2018

le Ven 11 Mai - 22:27
Merci Guy

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 267 courses : 140 victoires / 86x 2eme / 25x 3eme / 251 podiums / 10x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 128 qualifications : 61 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6
Like a Star @ heaven Finaliste GT Academy 2013, Team "l'équipe".

avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Grand Prix d' Espagne 2018

le Sam 12 Mai - 7:59
pas pu mettre tout çà avant car j'étais sur Valence pendant la journée ..

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Grand Prix d' Espagne 2018

le Sam 12 Mai - 13:30
Changement de turbo pour Alonso



Fernando Alonso a changé son premier composant moteur de la saison ce week-end : McLaren a installé un nouveau turbo sur l'unité de puissance Renault du double Champion du monde à Barcelone.

McLaren a décidé d'utiliser le deuxième des trois turbos disponibles pour la saison sur la monoplace de Fernando Alonso, en remplaçant cet élément avant les qualifications du Grand Prix d'Espagne.

Ce choix pourrait avoir une incidence importante, puisque Renault prévoit une évolution de son unité de puissance pour le Grand Prix du Canada. Si Alonso souhaite en profiter à Montréal, il devra donc probablement utiliser dès le mois de juin son troisième et dernier turbo de la saison, sauf s'il préfère sacrifier de la performance.

Alonso n'est pas le seul à utiliser un nouveau composant moteur ce week-end, puisque Ferrari a remplacé le moteur à combustion, le turbo et le MGU-H sur la SF71H de Kimi Räikkönen. Un changement "par précaution" après un problème technique rencontré vendredi en Essais Libres 2.

source Motorsport.com du 12/05/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur
PSN : guy3838
Contrôleur : pad
Cockpits : la chaise
Jeux PS4 : GT
Jeux PS3 : GT
Jeux PC : aucun
Messages : 45025
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 64
Localisation : PRIVAS

Re: Grand Prix d' Espagne 2018

le Sam 12 Mai - 13:38
EL3 - Mercedes confirme avant le violent crash de Hartley



Les Essais Libres 3 du Grand Prix d'Espagne 2018 de F1 ont été dominés par les Mercedes, avant une sortie de piste à haute vitesse de Brendon Hartley dont la Toro Rosso a été détruite.

C'est sous un ciel couvert que débute cette séance, avec une température de 20°C dans l'air et 32 sur la piste. Et les pilotes Sauber sont les premiers à sortir des stands. Hartley est lui le premier à signer un temps en 1'20"4 puis en 1'20"0, en supertendres.

Il faut attendre 15 minutes de roulage pour qu'un second pilote inscrive son nom sur la feuille des temps et c'est Bottas, en tendres, avec un 1'18"4. Vettel (en supertendres) puis Hamilton (en tendres) s'emparent ensuite des commandes. Le Britannique n'y reste pas longtemps puisque son équipier fait encore mieux, avec notamment un chrono de 1'17"8. Une marque que le Hamilton finit par devancer, pour 29 petits millièmes. Les Ferrari sont à plus de quatre dixièmes, toutes deux en gommes à flancs rouges. Les Red Bull travaillent en gommes mediums, Ricciardo naviguant à sept dixièmes des leaders. Les Haas sont intercalées entre l'Australien et Verstappen, en supertendres, mais à plus d'une seconde des W09, provisoirement.

La direction de course indique que Verstappen – qui n'est pas passé à gauche de la quille après avoir tiré tout droit dans le virage 1 alors que cela fait partie des consignes à respecter – va faire l'objet d'une enquête des commissaires. Stroll connaît une nouvelle sortie de piste dans le virage 4. Il parvient toutefois à s'extirper du bac à graviers.

Peu après, Vettel sur un train de pneus supertendres neufs, signe 1'17"604. Cela marque le coup d'envoi d'une salve de tours lancés, en supertendres. Bottas fait mieux avec 1'17"431 mais Hamilton améliore encore avec 1'17"281 ; dans un second tour, le #77 revient à 13 millièmes de son Champion du monde d'équipier. Ricciardo, pendant ce temps, part en tête-à-queue dans le virage 13 et rentre ensuite aux stands.

Surpris par un Sirotkin très lent dans l'enchaînement des virages 1 et 2, Grosjean donne un coup de volant et envoie sa Haas dans les graviers. Heureusement pour lui, il en garde le contrôle et n'y fait qu'un passage, avant de se plaindre à la radio de cette situation. Plus tard, c'est Vettel qui gêne Sainz dans le virage 1 : l'Allemand lève aussitôt la main pour s'excuser avant de prendre la radio pour signifier à son ingénieur qu'il l'a prévenu un peu tard. Et encore un peu plus tard, ce sont les Renault entre elles qui se gênent.

Dans les dernières minutes, Ricciardo chausse enfin les supertendres pour se rapprocher à sept dixièmes de Hamilton. Mais toute tentative d'amélioration est par la suite annihilée par le drapeau rouge causé par une sortie de piste à haute vitesse de Brendon Hartley dans le virage 9. Après avoir mordu dans l'herbe en entrée, la Toro Rosso part en tête-à-queue et percute violemment par l'arrière les TecPro. Le Néo-Zélandais peut sortir par lui-même mais va être pris en charge pour un contrôle médical. Sa monoplace est totalement détruite, au point où, quand les commissaires tentent de la mettre sur le camion-grue, la boîte de vitesses se désolidarise de l'ensemble.








source Motorsport.com du 12/05/2018

_________________
remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
en retraite depuis la fin mars 2014
Contenu sponsorisé

Re: Grand Prix d' Espagne 2018

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum